Football / Ligue 1

La LFP aime les identités régionales, selon son président

Texte par : RFI Suivre
2 mn

« La Ligue [de football professionnel, LFP] n'a jamais interdit et n'interdira jamais les drapeaux dans les stades, qu'ils soient corses, bretons, basques ou encore occitans, avant, pendant ou après les matches. Il s'agit là de l'expression d'une identité que la Ligue n'a aucune raison, bien au contraire, d'empêcher », a affirmé Frédéric Thiriez, président de la LFP, dans un communiqué du 25 octobre. Une déclaration qui fait suite aux événements de la veille à Ajaccio, à l'occasion du match de Ligue 2 AC Ajaccio - Valenciennes. L’AC Ajaccio avait, contre l'avis de la LFP, muni du drapeau corse la moitié des enfants entrant sur la pelouse avec les joueurs avant le match. « En revanche, il y a bien un protocole d'avant-match à respecter, comme le font la FIFA et l'UEFA. Ce protocole, d'une durée de trois minutes correspondant à l'entrée des joueurs juste avant le coup d'envoi, doit être le même sur tous les stades et pour toutes les équipes. En dehors de cet instant protocolaire, il y a donc toute la place pour les drapeaux dans les stades de Ligue 1 ou de Ligue 2 », a conclu Frédéric Thiriez.