Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Ligue des champions: Monaco et la Juventus oui, Liverpool non

Danijel Subasic, Andrea Raggi and Tiemoue Bakayoko sont heureux, Monaco se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.
Danijel Subasic, Andrea Raggi and Tiemoue Bakayoko sont heureux, Monaco se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. REUTERS/Eric Gaillard
Texte par : RFI Suivre
2 min

Grâce à sa victoire 2-0 contre le Zénith St-Pétersbourg mardi 9 décembre, l’AS Monaco se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, tout comme la Juventus Turin et Bâle. Grosse désillusion en revanche pour Liverpool, éliminé.

Publicité

L’AS Monaco a réalisé l’exploit. Non pas de se qualifier pour les huitièmes de finale, même si cela n'avait rien d'évident en début de saison, puisqu'un match nul suffisait aux joueurs de la Principauté pour passer ce premier tour. Non, l’exploit d’arracher une qualification et de terminer en tête (grâce au match nul 0-0 du Benfica contre le Bayer Leverkusen) de son groupe en marquant pour la première fois de la compétition deux buts (Abdennour à la 63e puis Fabinho à la 88e) dans un même match, eux qui n’en avaient inscrit que deux lors des cinq premières journées.

L’exploit, tout Anfield y a cru lorsque Steven Gerrard a failli, une nouvelle fois, se muer en héros du peuple rouge. Mais Liverpool s’est réveillé trop tard. Menés 1-0 sur sa pelouse par Bâle, alors que le vice-champion d’Angleterre devait impérativement s’imposer, puis réduits à 10 suite à l’expulsion de Markovic à la 60e, quinze minutes à peine après son entrée en jeu, les Reds ont égalisé sur un coup-franc magistral de leur capitaine (81e). Mais ça n’a pas suffi et ce sont les Suisses qui ont pu exulter.

Les supporteurs de la Juventus n’auront pas eu à vivre pareille désillusion. Alors que l’Olympiakos, avec son succès 4-2 face à Malmö, mettait la pression sur les Italiens (qui devaient décrocher un point pour se qualifier), les coéquipiers de Paul Pogba se sont contentés du minimum face au leader du groupe A, l’Atletico Madrid. Un nul, 0-0, assez insipide, mais qui permet aux deux champions (d’Espagne et d’Italie) de franchir ce premier tour alors que les Grecs disputeront les 16e de finale de la Ligue Europa.

Arsenal, malmené en Premier League, s’est bien repris sur la pelouse de Galatasaray. Avec deux doublés, de Podolski et Ramsey, les joueurs d’Arsène Wenger s’imposent largement 4-1, mais restent à la seconde place du groupe D. Grâce à son nul 1-1 contre Anderlecht, le Borussia Dortmund aura donc l’occasion de recevoir son adversaire au match retour des huitièmes de finale.


Les qualifiés pour les huitièmes de finale (mardi soir) :

Atletico Madrid
Juventus Turin
Real Madrid
Bâle
AS Monaco
Bayer Leverkusen
Borussia Dortmund
Arsenal

Les repêchés en Ligue Europa (mardi soir) :

Olympiakos
Liverpool
Zénith St-Pétersbourg
Anderlecht

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.