Accéder au contenu principal
Sports / Argentine

Alexis Vastine, le boxeur qui méritait l'Olympe

Le Français Alexis Vastine.
Le Français Alexis Vastine. REUTERS/Murad Sezer/Files
4 mn

Le Français Alexis Vastine est mort lundi 9 mars 2015 dans un accident d'hélicoptères en Argentine, tout comme la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et sept autres personnes. Ce boxeur de 28 ans, médaillé de bronze olympique à Pékin, rêvait de décrocher l'or aux JO 2016 de Rio après s'être fait « voler » des victoires aux Jeux de 2008 et de 2012, comme il disait.

Publicité

Alexis Vastine, mort dans un accident d'hélicoptère ce 9 mars 2015,  ne prendra jamais sa revanche aux Jeux olympiques. Le boxeur de 28 ans rêvait d'or à Rio, aux JO 2016. Mais il a suivi de près le destin de sa jeune sœur Célie, morte dans un accident de voiture en janvier 2015.

Alexis Vastine n'avait jamais digéré des décisions arbitrales contestées - et contestables - qui avaient entraîné son élimination en demi-finale des JO 2008 (catégorie moins de 64 kilos), puis en quart de finale des JO 2012 (catégorie moins de 69 kilos). « On travaille des années pour arriver en finale olympique et on vous vole comme ça des années de travail, c'est une honte ! », avait-il lâché, en larmes, peu de temps après avoir décroché le bronze à Pékin.

Rebelote en 2012 au Royaume-Uni

Quatre ans plus tard, le public de Londres avait copieusement hué l'arbitre ayant de nouveau privé le Français d'une victoire. « Je suis écœuré, abattu, assommé. Deux fois de suite de manière aussi flagrante, je ne pouvais pas l'imaginer », explose alors le Français sur sa page Facebook.

Assommé mais pas KO, le quadruple champion du monde militaire et vice-champion d'Europe 2010 voulait tenter sa chance une dernière fois, au Brésil en 2016. « Tout le monde du sport et celui de la boxe en particulier est touché par la mort d’Alexis, souligne Dominique Nato, ancien Directeur technique national de la Fédération française de boxe et entraîneur national d’Alexis Vastine. Il aura eu un destin brisé à deux reprises. Il aurait pu avoir l’or olympique à Pékin. Il a été frustré par certains juges. A Londres, n’en parlons pas. Il a eu beaucoup de mal à s’en remettre. Mais il avait une force de caractère telle qu’il avait réussi à revenir au haut niveau. »

Membre d'une famille de boxeurs

« C’était un gentil garçon, raconte à rfi.fr, ému, le vice-champion olympique 2008 Khedafi Djelkhir qui a côtoyé Alexis Vastine en équipe de France. Il était parfois impulsif, mais à raison. Les rares fois où je l’ai vu impulsif, c’est lorsqu’il a eu des déboires dans le sport. Mais c’était un garçon vraiment sympathique, à l’image de la famille Vastine, à l’image du papa ».

Alexis Vastine était issu d’une famille de boxeurs. Son père, Alain Vastine, a été vice-champion de France amateur. Sa sœur Cindy et son frère Adriani étaient egalement pugilistes de haut niveau. Tout comme Célie.

Alexis Vastine a perdu la vie dans le nord-ouest de l'Argentine, dans la collision de deux hélicoptères. La navigatrice Florence Arthaud et la nageuse Camille Muffat font également partie des dix victimes. Le boxeur participait au tournage d'une émission de téléréalité, « Dropped », sur la chaîne française TF1, tout comme plusieurs autres grands champions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.