Football

Fifa: Laurent Fabius plaide pour un report de l'élection

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s’est prononcé jeudi en faveur d’un report du scrutin qui doit désigner vendredi le prochain président de la Fifa. La fédération internationale de football est au cœur d’un nouveau scandale et plusieurs de ses responsables ont été arrêtés mercredi dans le cadre d’une vaste offensive anti-corruption menée par la justice américaine. « Cela fait beaucoup d'années qu'il y a des accusations de corruption dans ce milieu. La raison serait (...) qu'on prenne un peu de temps, qu'on regarde ce qui est fondé, pas fondé, et ensuite les instances se prononceront. Sinon ça va donner une image encore plus désastreuse de cet ensemble », a déclaré le chef de la diplomatie française sur la radio France Inter. « Il faut qu'ils prennent un peu de temps, je dis ça à titre personnel, mais ça me paraît du bon sens », a-t-il ajouté en réponse à une question pour savoir s'il soutenait la position de l'UEFA, qui a dit souhaiter un report de l'élection. Malgré la tempête, l’actuel patron de la Fifa Sepp Blatter est le grand favori d’un vote qui devrait le reconduire pour un cinquième mandat. Le Suisse de 79 ans aura face à lui le prince jordanien Ali bin Hussein.