Fifa

Fifa: Jack Warner aurait détourné des fonds pour Haïti

Jack Warner, l’ancien vice-président de la FIFA
Jack Warner, l’ancien vice-président de la FIFA

Selon des journalistes britanniques qui ont eu accès à des documents de la justice américaine, des fonds destinés aux victimes du tremblement de terre en Haïti ont été détournés par Jack Warner, à l'époque patron du football caribéen à la Fifa.

Publicité

Devenu la plaque tournante de la vaste enquête de corruption lancée par la justice américaine, le Trinidadien Jack Warner est cité dans de nombreuses affaires, dont celle concernant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Depuis quelques heures, un nouveau cas est venu s'ajouter à son escarcelle bien remplie. Selon des documents du département de justice américain auxquels ont eu accès des journalistes de la BBC, l'ancien président de la Concacaf, la Confédération de football d'Amérique du Nord, Amérique Centrale et les Caraïbes, aurait détourné à son profit, en 2012, des fonds d'urgence destinés aux victimes du tremblement de terre d'Haïti.

Cet argent, à savoir 500 000 dollars donnés par la fédération de Corée du Sud et 250 000 dollars provenant de la Fifa, soit en tout 750 000 dollars, aurait atterri sur un des 75 comptes gérés à l'époque par Jack Warner.

Mais selon des responsables de la Fédération de Trinité-et-Tobago, son pays, cet argent n'est jamais allé aux victimes haïtiennes et a fini par se perdre dans les poches de Jack Warner. L'intéressé, qui bénéficie d'une liberté sous caution dans son pays, continue à clamer son innocence malgré les preuves de plus en plus nombreuses qui s'accumulent à son encontre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail