Wimbledon: Novak Djokovic, puissance trois

Novak Djokovic, après sa victoire face à Roger Federer à Wimbledon, le 12 juillet 2015.
Novak Djokovic, après sa victoire face à Roger Federer à Wimbledon, le 12 juillet 2015. AFP PHOTO / ADRIAN DENNIS
Texte par : Nicholas Mc Anally
3 mn

Le Serbe Novak Djokovic a conservé sa couronne à Wimbledon en battant le Suisse Roger Federer 7-6, 6-7, 6-4, 6-3. Il s'agit de son troisième titre sur le gazon anglais.

Publicité

La pluie de Londres, qui a interrompu la rencontre pendant près de 30 minutes, a fait durer le suspense. Au terme d'un superbe match, Novak Djokovic a tout de même fini par prendre le dessus sur Roger Federer en quatre sets (7-6, 6-7, 6-4, 6-3), ce dimanche 12 juillet, en finale de Wimbledon.

La logique a finalement été respectée puisque le numéro un mondial et tenant du titre serbe a dominé son dauphin suisse. Federer, 33 ans, rate l'occasion de confirmer son titre de "roi du gazon" et passe à côté de sa huitième victoire anglaise. Djokovic lui décroche son deuxième titre Majeur de la saison, sa 9e victoire en Grand Chelem.

Triple couronne pour Djokovic

Le Serbe de 28 ans, auteur de son meilleur match du tournoi, a parfois livré une bataille homérique mais il s'est surtout montré solide et constant de bout en bout. Après 2011 et 2014, il arrive à hauteur de son entraîneur Boris Becker avec trois victoires dans le tournoi.

Avec 58 coups gagnants mais aussi 35 fautes directes, le Suisse a pourtant pris tous les risques possibles. En vain. Djokovic, pourtant moins en forme à Wimbledon, sans doute touché par sa défaite à Roland-Garros il y a quelques semaines à peine, a retrouvé de sa superbe. L’implacable machine, qui raflait tout sur son passage (Masters, Open d’Australie, Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Rome), est de retour. Au grad dam de "Roger". Le nouveau "Jardinier", c'est "Nole".

"Serena Slam"

« Je n'ai pas mal joué donc je peux être satisfait mais c'est comme ça. Bien joué Novak. C'est le sport, on ne connait jamais le résultat à l'avance. J'ai eu ma chance dans le premier set. Dans le second, je suis un peu chanceux et j'ai encore eu une occasion dans le troisième. Mais il était meilleur sur les points importants. C'était un roc, a admis le Suisse. Je travaille dur, les autres aussi. J'ai toujours faim, je suis toujours motivé. C'est un privilège d'être ici. J'aurais voulu gagner, évidemment, mais Novak était très bon. Il le mérite. Il a bien joué. Pas seulement aujourd'hui, mais pendant les deux semaines, toute l'année, l'année dernière. »

Chez les dames, l'Américaine Serena Williams a confirmé sa domination du circuit mondial en battant l'Espagnole Garbiñe Muguruza (6-4, 6-4) tandis que Martina Hingis, désormais âgée de 34 ans, a remporté son premier titre en doubles dames à Wimbledon depuis 17 ans en battant, avec sa partenaire indienne Sania Mirza, les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina (5-7, 7-6, 7-5). Le Néerlandais Jean-Julien Rojer et le Roumain Horia Tecau ont remporté le double messieurs après avoir dominé le Britannique Jamie Murray, frère d'Andy, et l'Australien John Peers (7-6, 6-4, 6-4).

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail