Football

Fifa: la Confédération sud-américaine de football juge la suspension de Platini «disproportionnée»

La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) considère la suspension à titre provisoire pour 90 jours du patron de l’UEFA Michel Platini « disproportionnée », a-t-elle fait savoir samedi. L’institution demande également une révision de cette sanction. C’est un soutien de poids pour le Français qui voit sa candidature à la présidence de la Fifa menacée. « La présomption d'innocence est un droit fondamental (et) M. Platini n'a pas été reconnu coupable d'une quelconque charge, dès lors sa suspension à titre conservatoire met en péril l'intégrité du processus électoral de la présidence de la Fifa pour laquelle M. Platini est candidat », écrit la Conmebol qui juge l’ancien numéro dix de l’équipe de France pleinement capable de présider l’instance dirigeante du football mondial.