Sports - cyclisme - Tour d'Italie

Cyclisme: les trentenaires font de la résistance au Giro

A respectivement 31 et 36 ans, Vincenzo Nibali et Alejandro Valverde sont les deux grands favoris du Tour d'Italie 2016.
A respectivement 31 et 36 ans, Vincenzo Nibali et Alejandro Valverde sont les deux grands favoris du Tour d'Italie 2016. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG

Alors que le 99e Tour d’Italie s’élance ce 6 mai d’Apeldoorn aux Pays-Bas, les anciens du peloton comptent bien faire parler leur expérience pour aller disputer la victoire finale d’un des grands tours européens parmi les plus exigeants physiquement. Le duel entre l’Italien Vincenzo Nibali et l’Espagnol Alejandro Valverde est déjà annoncé mais d’autres prétendants pourraient se glisser dans la bagarre.

Publicité

Il est l’un des rares coureurs à figurer au palmarès des trois Grands Tours : Tour de France, Tour d’Espagne et Tour d’Italie. A 31 ans, Vincenzo Nibali a tout gagné et trois ans après sa première victoire sur le Giro, le Requin de Messine revient avec l’ambition de le remporter une seconde fois. Malgré un début de saison mitigé, le leader de l’équipe Astana se veut rassurant : « Je suis programmé pour atteindre mon pic de forme lors de la troisième semaine, qui sera la plus exigeante avec de terribles étapes de montagne. »

Avec son expérience dans les Grands Tours, l’Italien sera sans aucun doute l’un des prétendants à la victoire finale. Sauf qu'il devra faire face à la concurrence d’Alejandro Valverde. A 36 ans, le grimpeur espagnol est dans la forme de sa vie malgré les années qui défilent. Déjà vainqueur cette saison de la Flèche wallonne et du Tour d’Andalousie, le coureur de la Movistar peut compter sur une équipe solide et espère bien briller pour sa 19e participation à une course de trois semaines.

Le club des trentenaires fringants

Même s'ils ne sont plus tout jeunes, Alejandro Valverde et Vincenzo Nibali restent les deux principaux favoris pour succéder à Alberto Contador sur la première marche du podium le 29 mai à Turin. Mais ils devront également garder un œil sur des coureurs plus jeunes comme le Néerlandais Tom Dumoulin, 25 ans, ou l’Espagnol Mikel Landa, 26 ans, que Nibali considère comme « son principal concurrent ».

Les vieux briscards du peloton vont également tenter de jouer les trouble-fête. A 38 ans, le Français Jean-Christophe Péraud, dauphin de Nibali sur le Tour de France 2014, va découvrir le Giro cette année avant de tirer sa révérence en fin de saison. Déjà vainqueur de l’épreuve en 2011, Michele Scarponi et ses 36 printemps sera l’un des principaux lieutenants de son compatriote Nibali dans l'équipe Astana. Un autre transalpin, Domenico Pozzovivo de l’équipe AG2R La Mondiale, souvent dans le top 10, essaiera lui d’accrocher son premier podium sur le Tour d’Italie à 33 ans.

Six des dix derniers vainqueurs de l’épreuve étaient âgés de 31 ans ou plus. Si les sportifs craignent généralement le poids des années qui passent, sur le Giro, c'est une autre histoire. Avoir plus de 30 ans est souvent un avantage sur ces trois semaines de course en Italie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail