Cyclisme

Tour de France: Romain Bardet pour faire rêver la France

Romain Bardet lors de sa victoire sur le Critérium du Dauphiné en juin 2015.
Romain Bardet lors de sa victoire sur le Critérium du Dauphiné en juin 2015. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG

Romain Bardet est désigné comme le leader unique de la formation AG2R La Mondiale. Pour son quatrième Tour de France, le Français vise une place au classement général, voire un podium. Mercredi 6 juillet, il n’arrivera pas très loin de chez lui au Lioran, après avoir franchi la dernière difficulté du jour, le col de Font de Cère, qu'il connaît comme sa poche. 

Publicité

De notre envoyé spécial,

Romain Bardet va-t-il monter sur le podium du Tour 2016 ? Le coureur français a terminé à la deuxième place du Critérium du Dauphiné derrière le Britannique Christopher Froome. Une performance de rang quelques jours avant d’attaquer sa quatrième Grande Boucle. L'Auvergnat a accédé pour la première fois à un podium dans une course WorldTour.

« J’ai la chance que mon employeur me donne du temps »

Depuis 1985 et la dernière victoire de Bernard Hinault, la France se cherche un nouveau vainqueur sur le Tour. Romain Bardet, 25 ans, incarne le renouveau et le public tricolore l'attendra encore sur le bord des routes en Limoges et Le Lioran mercredi. Mais Romain Bardet a-t-il vraiment les moyens de remporter la course la plus prestigieuse et la plus exigeante du monde ? En trois participations, il a terminé quinzième en 2013 - premier tricolore au classement général -, sixième en 2014 et neuvième en 2015.

Sa progression, Romain Bardet la doit à son employeur qui a visiblement laissé son poulain grandir. « J’ai la chance que mon équipe me donne du temps : je n’avais pas d’ultimatum sur le Tour 2015. Ce qui affecte les coureurs français, c’est les "commentateurs" au sens large. Nous sommes dans la tyrannie de l’immédiateté », disait-il au quotidien Libération il y a un an alors qu’il avait terminé les trois semaines de course « épuisé physiquement » et « nerveusement ». « C’est sa maturité physique qui a changé depuis le Tour de l’an dernier. Depuis le début de sa carrière professionnelle, il a passé des paliers. Il l’a démontré lors du Critérium du Dauphiné », note aujourd'hui son manager Vincent Lavenu.

Etre excellent pendant 21 jours

Romain Bardet adore ce sport où le « besoin d’humilité, de travail, de remise en question » est nécessaire. Avec un top 10 sur Paris-Nice, le Tour de Catalogne et le Tour du Trentin, il démontre désormais qu’il est un coureur régulier. Sur la Grande Boucle 2015, le grimpeur, qui n’aime pas les changements de rythme, avait pris un coup de chaud dans les Pyrénées et perdu toute chance de podium à Paris. Il s’était rattrapé en remportant la 18e étape à Saint-Jean-de-Maurienne. « C'est un long apprentissage. Pour être excellent sur le Tour de France, il faut l'être 21 jours durant », avait-il rappelé. « Pour ma part, j'espère pouvoir le faire un jour, mais c'est encore un peu tôt », ajoutait-il.

« C’est mon quatrième Tour et j’espère que ce sera le meilleur ! Je n’ai pas plus de pression que l’an dernier, car même si je suis leader, j’ai déjà joué le classement général. Je relativise, car je connais l’équipe, notre fonctionnement et j’ai plus d’expérience. Etre monté sur le podium du Dauphiné m’ouvre de nouvelles perspectives », avoue Romain Bardet.

« Romain Bardet a prouvé sur le Dauphiné en faisant deuxième (avec une concurrence très relevée, ndlr), qu'il était du niveau des meilleurs. C'est très ouvert, et tout est possible », raconte son coéquipier Mikaël Cherel. « Notre formation possède un véritable potentiel pour jouer les premiers rôles dans la montagne, notre terrain de jeu, peser sur le classement général, gagner des étapes et viser le classement par équipes, qui correspond à nos valeurs », avance Vincent Lavenu. Romain Bardet désigné leader unique a pris du galon. Suffisamment pour venir chatouiller Froome et consorts ? La réponse dans les Pyrénées à partir de vendredi...

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail