Football

Football: le PSG retrouve le chemin de la victoire en Ligue 1

Edinson Cavani, attaquant uruguayen du Paris Saint-Germain.
Edinson Cavani, attaquant uruguayen du Paris Saint-Germain. FRANCK FIFE / AFP
Texte par : Marco Martins
4 mn

Le Paris Saint-Germain a remporté ce samedi 1er octobre sa confrontation face aux Girondins de Bordeaux sur le score de 2-0 au Parc des Princes.

Publicité

Le PSG a retrouvé le chemin de la victoire en Ligue 1. Après une défaite 2-0 la semaine dernière face à Toulouse, les Parisiens ont battu les Bordelais sur le score de 2-0 lors de la 8e journée du championnat de France.

Edinson Cavani en sauveur

Le Parc des Princes, nouvelle version, avec le retour des Ultras tant du côté d’Auteuil que de Boulogne résonnait d’un tout autre son, celui des chants des supporters encourageant leur équipe.

Une motivation qui a certainement inspiré l’attaquant uruguayen Edinson Cavani. Dès la 3e minute, sur un centre de l’Argentin Angel Di Maria, Edinson Cavani place une tête imparable pour le gardien bordelais Cédric Carrasso au premier poteau.

L’Uruguayen, longtemps critiqué par les supporters mais aussi par les médias pour son manque d’efficacité, va même en marquer un deuxième. Après un centre du Français Layvin Kurzawa venu de la gauche, Edinson Cavani marque d’une talonnade derrière la jambe d’appui rappelant, comme toujours, le geste de l’ancien international algérien Rabah Madjer.

Un nouveau doublé après celui face au club bulgare de Ludogorets, victoire 3-1 en Ligue des Champions, qui porte le nombre de buts de l’attaquant à 11 en 9 matchs, toutes compétitions confondues.

Petit à petit, au fur et à mesure de la saison, Edinson Cavani commence à prendre clairement la place du Suédois Zlatan Ibrahimovic, parti l’été dernier à Manchester United. Toutefois il reste un problème au PSG, trouver un remplaçant au cas où l’attaquant uruguayen se blesse.

Le Paris Saint-Germain s’impose sans grandes difficultés

Le match a été relativement pauvre en termes d’intensité et d’occasions de buts. Durant les 90 minutes de jeu, on aura essentiellement vu le Paris Saint-Germain jouer dans son stade et n’avoir presque aucune opposition de la part des Bordelais qui étaient clairement dans une posture attentiste et défensive.

On aura vu que très rarement les attaquants de Bordeaux comme Jérémy Menez, Diego Rolan ou encore Adam Ounas, entré en deuxième période, s’approcher de la surface de réparation des Parisiens.

Cette équipe du Sud de la France, qui aura été plutôt brillante face à Lyon, victoire 3-1 face à un des candidats au titre, repart de Paris avec une défaite et devra rapidement se relancer.

Le retour de Ben Arfa

On retiendra tout de même de ce match, le retour dans le groupe et sur le terrain de l’attaquant franco-tunisien Hatem Ben Arfa.

À la 79e minute, Hatem Ben Arfa a remplacé l’attaquant brésilien Lucas Moura et a fait son retour au Parc des Princes après son dernier match face à Saint-Étienne (1-1) qui datait du 9 septembre. Un retour fêté par les supporters qui ont longuement applaudi l’entrée de l’attaquant franco-tunisien.

Une dizaine de minutes de jeu et très peu d’enseignements sur le joueur. Placé sur le côté droit de l’attaque parisienne, Hatem Ben Arfa n’a pas vraiment eu le temps de s’exprimer lors d’un match où tout était déjà plié et où Bordeaux pensait surtout à défendre pour ne pas encaisser un autre but en fin de rencontre.

Nous verrons si ce petit test aura été satisfaisant pour l’entraîneur parisien, Unai Emery. On le saura dès la 9e journée qui se déroulera le 15 octobre et où le PSG va se déplacer sur la pelouse de Nancy. S’il réintègre le groupe, Hatem Ben Arfa peut avoir de grandes chances de faire, à nouveau, partie des joueurs qui comptent pour Unai Emery, car rappelons que pour ce match face à Bordeaux, l’entraîneur espagnol a écarté l’attaquant venu du Real Madrid, Jesé, qui a été remplacé par l’attaquant franco-tunisien.

Grâce à ce succès, le Paris Saint-Germain est troisième avec 16 points, à une longueur de Nice, qui compte un match en moins, et à trois unités de Monaco qui a étrillé le FC Metz ce samedi sur le score de 7-0.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail