Accéder au contenu principal
Basket-Ball

Afrobasket 2017: la Tunisie s'offre le titre à domicile face au Nigeria

La Tunisie remporte l'Afrobasket 2017 à domicile.
La Tunisie remporte l'Afrobasket 2017 à domicile. Photo: Fiba Afrique
Texte par : RFI Suivre
3 mn

A domicile, la Tunisie est devenue une nouvelle fois championne d’Afrique de basket-ball ce samedi 16 septembre, face au Nigeria (77-65). Les Aigles de Carthage qui avaient mal débuté leur finale ont finalement repris le dessus dès le deuxième quart temps. La Tunisie, annoncée comme l'équipe à battre, n'a pas déçu devant son public au stade de Radès.

Publicité

Chez elle, la Tunisie avait pris le dessus sur le Maroc en demi-finale (60-52). Et les Aigles de Carthage avaient besoin de tous leurs supporters face au Nigeria, tenant du titre et tombeur du Sénégal dans sa demie (76-71). Les fans ont été au rendez-vous pour pousser leur équipe.

Zied Chennoufi très en vue

Pour sa première finale à domicile, la Tunisie, championne d’Afrique en 2011 à Madagascar, termine le premier quart temps avec 6 points de retard (8-14). Six  ans après leur unique sacre, les Tunisiens doivent s'accrocher pour ajouter un deuxième titre à leur palmarès.

Dans le deuxième quart temps, les Aigles de Carthage retrouvent leur élan (25-24), avant de conclure la troisième période avec une avance de 12 points (52-40). Une avance que le Nigeria ne parviendra jamais à combler dans le dernier quart. Il y a deux ans - au même endroit - les D-Tigers s'étaient déjà inclinés contre la Tunisie durant la phase de poules.

« La Tunisie est très solide, elle n'a pas encore perdu. Mais nous serons prêts à la défier », avait pourtant déclaré Ike Diogu, l'homme providentiel du Nigeria, seul rescapé de la campagne victorieuse de 2015. Ce samedi, l'ailier fort de 34 ans a tenu son rang en inscrivant 20 points et en gobant 10 rebonds. Des statistiques qui lui ont valu le titre de MVP. En face, Zied Chennoufi a été le plus en vue avec 19 points et 9 rebonds.

Le Sénégal médaille de bronze

Un peu plus tôt dans la journée, le Sénégal, co-organisateur du premier tour, s’est imposé dans la petite finale face au Maroc (73-62) et a obtenu le bronze comme en 2013 à Abidjan. « Une belle performance » selon l'arrière sénégalais Louis Adams. « C’est une bonne consolation, on termine sur le podium », a-t-il déclaré au micro de RFI. « Nous avons mal démarré notre demi-finale. Mais il ne faut pas oublier que le Nigeria est une grande équipe », estime Louis Adams.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.