Accéder au contenu principal

Corentin Moutet, avenir du tennis français, invité à l’Open d’Australie

Corentin Moutet.
Corentin Moutet. Photo: FFT
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Corentin Moutet, 18 ans, a reçu une wild-card (invitation) des organisateurs de l'Open d'Australie (15-28 janvier 2018 à Melbourne) où il effectuera ses débuts en Grand Chelem. Une nouvelle étape pour celui que l’on considère comme l’avenir du tennis français.

Publicité

Espoir du tennis français, Corentin Moutet est récompensé de sa prometteuse saison 2017. Il a remporté un titre en Challenger (2e division du tennis) à Brest, et trois autres trophées dans des tournois Futures (3e division) à Grasse, Madrid et Santa Margherita di Pula (Sardaigne). Certes, le chemin est encore long pour le natif de Neuilly-sur-Seine en région parisienne, mais le jeune gaucher confirme les espoirs placés en lui très jeune.

Perfectionniste et colérique

Corentin Moutet avait fait son entrée dans le classement ATP dès la fin 2014, à seulement 15 ans et 7 mois. Une performance proche de celle d’un certain Richard Gasquet. Moutet, né en 1999, a débuté le tennis avant même de savoir lire. A 8 ans, il intègre le Pôle Espoir de Paris. Très tôt, le tennis devient un objectif majeur pour ce fils d’éducateur sportif.

Perfectionniste, colérique à la manière d’un McEnroe, Corentin Moutet, qui possède un revers à deux mains, ne tolère pas ses propres erreurs. « Bien jouer une semaine est une chose, le faire durant toute une saison en est une autre. Cette victoire va forcément me servir pour la suite, c’est bon pour la confiance, pour me prouver que je suis capable de sortir de bons matches contre des joueurs haut placés », avait avancé ce fan de Rafael Nadal après sa victoire à Brest. A 14 ans, Corentin Moutet avait remporté la BNP ParibasCup et rêvait à l’époque de succéder à Noah à Roland-Garros. « Je suis très nerveux. Il faut que je travaille beaucoup là-dessus », avouait-il au quotidien Le Monde. Il était à l’époque  champion de France, catégorie 13-14 ans. Une nervosité qui se traduisait déjà par des accès de colère avec raquettes cassées.

Les demi-finales à l’Open d’Australie juniors

C’est en 2016 que Corentin Moutet va s’offrir la plus belle année de sa jeune carrière en remportant, avec Geoffroy Blancaneaux et Eliott Benchetrit, le Championnat d’Europe Juniors par Equipes à Moscou. Cette année-là, il gagne également 2 tournois Futures à Solin en Croatie et à Cherkassy en Ukraine. Il se qualifie pour la finale du Championnat d’Europe Juniors à Klosters.

En 2017, Corentin Moutet atteint les demi-finales à l’Open d’Australie juniors et à Wimbledon, atteignant au mieux la 7e place mondiale. Sa précocité lui a permis de déjà battre son premier top 100 : le Tunisien Malek Jaziri au tournoi de Bordeaux. Amoureux de la lecture et des arts en général, Corentin Moutet retournera donc en Australie, cette fois dans la cour des grands.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.