Football: opération séduction pour le PSG et ses stars en Chine

Des supporters chinois du PSG durant une session d'entraînement au centre de Xixian à Shenzhen, le 1er aout 2019.
Des supporters chinois du PSG durant une session d'entraînement au centre de Xixian à Shenzhen, le 1er aout 2019. FRANCK FIFE / AFP

Le Trophée des champions, qui oppose traditionnellement, le champion de France et le vainqueur de la Coupe de France, se disputera pour la troisième fois en Chine entre le Paris Saint-Germain et Rennes le samedi 3 août à 11h30 TU à Shenzhen. Anticipant le rendez-vous, le club parisien a terminé sa pré-saison par un séjour de 10 jours dans le sud de la Chine. Déploiement de force pour un stage sportif mais aussi, et peut-être surtout, commercial.

Publicité

De notre envoyée spéciale à Shenzhen,

La saison se lève à l’Est et sous des pluies tropicales pour le Paris Saint-Germain, qui termine sa préparation dans le sud de la Chine. Cent-vingt personnes du club sont à Shenzhen : une grande partie du staff technique et médical pour encadrer les joueurs, mais aussi une quarantaine de salariés chargés de la communication et du marketing.

Les joueurs doivent se plier à quelques évènements publicitaires, par exemple le lancement du maillot n°2 de l’équipementier, d’un beau rouge, couleur très prisée en Asie. Avec pour mannequins Kylian Mbappé et Marco Verratti. Il y avait du monde lors de la présentation de ce maillot ; des supporters chinois enthousiastes qui chaque jour, guettent patiemment les joueurs au pied de leur hôtel de luxe, une Tour de 71 étages. « Je pense que notre club est vraiment un club génial. Mes joueurs préférés, ce sont Kylian Mbappe et Marco Verrati. J’ai vu quelques joueurs, mais pas de photos, je n’ai pas trop de chance », regrette en français une supportrice chinoise.

« Neymar qui a tout changé »

Ces supporteurs du club et de ses stars, sont au moins 2000 parmi 1 milliard et demi de chinois… Mais le club voit grandir son nombre de supporteurs chinois, grâce à ses stars. Même s’il n’est pas facile de suivre le PSG à 10 000 kilomètres d’ici. Mais apparemment quand on est fan, on ne compte pas. Les réseaux sociaux ont leur rôle : Le Franco-Chinois Robert Li orchestre le fan-club de Chine, l’un des 16 fans club existant en Asie.

« On est surtout organisé sur wechat (le plus grand réseau social chinois). On regarde les matches à 4h du matin, révèle Li. On essaye de se réunir pour regarder les matches en prime time. Le PSG est très neuf en Chine et il n’a pas encore le même nombre de fans que les clubs anglais comme Manchester United. On a des purs fans, mais ils sont très dispersés sur toute la Chine. On était à 400-500 personnes l’année dernière, cette année, on est plus de 2000. C’est extraordinaire et c’est Neymar qui a tout changé. Depuis son arrivée, Paris est reconnu en Chine ».

Cours de foot dans les écoles

Le club a ouvert un bureau régional à Singapour, alors que la Ligue professionnelle de football qui organise la Ligue 1, a son représentant à Shanghai. Mais la concurrence entre grands clubs européens est rude ! La Juventus de Turin, en stage ces jours-ci plus au nord, attire bien plus de Chinois. Cristiano Ronaldo dans ses rangs, le match était gagné d’avance.

Le PSG sert de tête de pont à la Ligue pour vendre les droits de retransmission à l’étranger. Léon est le journaliste chinois de PPSport qui couvre la L1 à Pékin : « Nous avons deux grands médias qui retransmettent la Ligue  parce que maintenant, il y a beaucoup de grands clubs français. Le PSG a beaucoup de grandes stars comme Neymar, Mbappe et la Ligue 1 est beaucoup suivi. Le foot est devenu de plus en plus populaire en Chine. Dans les écoles, chaque semaine maintenant, il y a des cours de football. »

L’an dernier le Trophée disputé entre le PSG et Monaco avait attiré 3 millions de spectateurs chinois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail