Accéder au contenu principal
MMA

MMA: Stipe Miocic reprend le titre à Daniel Cormier

L'Américain Daniel Cormier face à son compatriote Stipe Miocic, le 17 août 2019 à Anaheim (Californie).
L'Américain Daniel Cormier face à son compatriote Stipe Miocic, le 17 août 2019 à Anaheim (Californie). Joe Scarnici/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
3 min

Détrôné en juillet 2018 par Daniel Cormier, Stipe Miocic a pris sa revanche samedi 17 août 2019 face à son compatriote américain lors de l’UFC 241. Vainqueur par KO technique dans la 4e reprise, le poids lourd redevient champion du monde. Ils ne sont que quatre, dans l’histoire du MMA, à avoir réussi cette prouesse dans cette catégorie.

Publicité

Le combat principal de l’UFC 241, qui s’est tenu au Honda Center d’Anaheim (Californie) samedi 17 août, a tenu toutes ses promesses. Le face-à-face entre le champion du monde des poids lourd, Daniel Cormier, et l’ancien roi Stipe Miocic, valait le coup d’œil. Autant que leur premier duel, il y a un peu plus d’un an…

Le 7 juillet 2018, Miocic tombait de son trône. Six mois après avoir battu le Camerounais Francis Ngannou – une victoire qui faisait de lui le premier champion du monde à défendre son titre trois fois –, l’Américain d’origine croate tombait KO au premier round face à Daniel Cormier, à Las Vegas (Nevada). Treize mois plus tard, la revanche a eu lieu, non loin de là, dans la Californie voisine.

Après trois rounds difficiles, Miocic surprend Cormier

Plus vieux mais plus offensif, Cormier, 40 ans, a foncé droit sur Miocic, 36 ans, dès la première reprise. Frappes lourdes et répétées, détermination, le champion du monde a fait honneur à son titre et a dicté le rythme. Le challenger, lui, a beaucoup subi et encaissé malgré son gabarit plus imposant (1m95 et 108 kilos, contre 1m80 et 106 kilos pour Cormier) Entraîné au sol, Stipe Miocic a plusieurs fois vacillé, ou au moins semblé proche de la rupture. C’était peut-être bien sa tactique. En tout cas, son plan a été payant.

Dans la quatrième reprise, quand « DC » a montré des signes de fatigue, Stipe Miocic, qui paraissait pourtant lui-même vidé sur sa chaise avant le début de ce round, a pris les choses en mains. Ses attaques aux poings ont fait mouche bien plus souvent, et quand Cormier a reculé après avoir été sonné, Miocic a terminé le travail. Son enchaînement face au champion acculé et effondré contre la grille a poussé l’arbitre à mettre un terme au combat ; c’est une victoire par KO technique.

C’était peut-être bien le dernier combat de la carrière de Daniel Cormier (18 victoires, 4 défaites). Stipe Miocic (23 victoires, 1 défaite), lui, peut avoir le sourire. Non seulement, il a pris sa revanche face à son compatriote. Mais en plus, il a regagné son titre de champion du monde des poids lourds, qu’il avait perdu l’été dernier. Dans l’histoire de l’UFC, seuls Randy Couture, Tim Sylvia et Cain Velasquez ont réussi cette performance avant celui. Cela situe à nouveau Stipe Miocic dans l’histoire du MMA.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.