Accéder au contenu principal

Handball / CAN 2020: L’Égypte au septième ciel, la désillusion tunisienne

Les Égyptiens ont remporté le septième titre continental de handball de leur histoire ce dimanche 26 janvier 2020.
Les Égyptiens ont remporté le septième titre continental de handball de leur histoire ce dimanche 26 janvier 2020. Courtesy of CAHB
Texte par : Christophe Diremszian
4 mn

L’Égypte a décroché ce dimanche 26 janvier son septième titre de champion d’Afrique de handball en battant chez elle la Tunisie 27 à 23. Les Pharaons sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo mais les Tunisiens devront passer par un tournoi qualificatif.

Publicité

Ce n’était pas la fin de l’histoire prévue, et certains supporters tunisiens n’aiment pas les mauvaises surprises, mais le pays-hôte est bien tombé de haut. Il ne conservera pas son titre de champion d'Afrique et n’est pas encore qualifié pour les Jeux olympiques. L’Égypte l’a privée d’un embarquement immédiat pour Tokyo en remportant la finale de la CAN 2020 27 à 23.

Une victoire entraperçue relativement tôt (15-11 à la pause, 23-16 à l’approche du dernier quart d’heure) et mal supportée par quelques fans des Aigles de Carthage, qui ont provoqué une interruption de match à deux minutes de la fin par une intrusion sur le terrain et des jets de projectiles.

Septième sacre continental pour l'Égypte

Les Pharaons, huitièmes lors des championnats du monde 2019, ont décroché leur septième sacre continental dans le silence d’une salle omnisports de Radès abasourdie. La Tunisie aura néanmoins droit à une séance de rattrapage lors d’un tournoi de qualification olympique à Paris-Bercy (17-19 avril) très relevé avec la France, la Croatie, nouvelle vice-championne d’Europe, et un Portugal à la cote en forte hausse avec sa sixième place finale à l’Euro.

En gagnant plus tôt dans la journée son match pour la troisième place contre l’Angola (32-27), l’Algérie repart également avec un faire-part pour un TQO, celui organisé aux mêmes dates en Allemagne. Mais l’adversité sera telle (outre la Mannschaft, cinquième de l’Euro 2020, les Verts affronteront la Suède et la Slovénie) qu’il faut sans doute aborder davantage cette compétition comme une première étape vers la préparation pour le Mondial 2021, l’objectif prioritaire d’Alain Portes.

Le technicien français, nommé en mai dernier, a réussi son premier pari, relancer une formation moribonde depuis son dernier sacre continental en 2014, avec ses vieux routiers de la Starligue (la 1ère division française) comme l’Istréen Hichem Daoud ou le Nïmois Hichem Kaabeche, épaulés par la génération montante incarnée notamment par le demi-centre Mustapha Hadj-Sadok (22 ans).  

Premier Mondial pour le Cap-Vert et la RDC

Les Verts iront au Mondial en compagnie de cinq autres représentants qualifiés sur le terrain (l’Égypte étant le pays organisateur), et bien malin celui qui aurait pu prédire la présence du Cap-Vert parmi eux. La sélection entraînée par le duo portugais José Tomas-Rui Ferreira a surpris tout le monde en finissant cinqième de cette CAN, grâce notamment à une victoire décisive sur la RDC (32-30 a.p.) lors du premier de ses deux matches de classement.

Un très joli coup pour les coéquipiers de l’ailier Flavio Fortes, pensionnaire de Vernon, club de Nationale 1 (le troisième échelon français), arrivés en Tunisie sans avoir disputé le moindre match officiel depuis 2015 et seulement une poignée d’entraînements dans les jambes. 

Ticket également validé pour le Maroc (6ème) qui revivra la compétition pour la première fois depuis 2007, et pour les Congolais finalement qualifiés in extremis à la faveur d’un succès sur le Gabon (30-26) dans le match pour la septième place. Une autre participation inédite, rendue possible par l’élargissement du prochain Mondial à 32 nations. Une chance pour les Africains novices de se frotter à quelques-unes des meilleures équipes du gotha international, à condition de s’y préparer le plus tôt possible…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.