Accéder au contenu principal

Football: exclu de la Ligue des champions deux ans, Manchester City fait appel

L’attaquant de Manchester City Raheem Sterling et son entraîneur Pep Guardiola, le 29 janvier 2020.
L’attaquant de Manchester City Raheem Sterling et son entraîneur Pep Guardiola, le 29 janvier 2020. Phil Noble/Reuters
4 mn

Manchester City, l’un des clubs les plus riches et les plus puissants du monde, a été exclu vendredi 14 février de toutes compétitions européennes, dont la Ligue des champions, pour les deux prochaines saisons par l’UEFA. L’instance a sanctionné les manquements du club anglais par rapport au fair-play financier. Les Cityzens vont faire appel au Tribunal arbitral du sport.

Publicité

La nouvelle a l’effet d’un tremblement de terre sur la planète foot. Vendredi 14 février, l’Union des associations européennes de football (UEFA) a durement puni Manchester City, six fois champion d’Angleterre et vainqueur des deux derniers titres en Premier League. Le richissime club mancunien, propriété d'un fonds d'investissement d'Abou Dhabi depuis 2008, est exclu de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons. Une sanction qui concerne donc la Ligue des champions UEFA, la plus prestigieuse des compétitions d’Europe, ardemment désirée pour les Skyblues.

« Graves violations » des règles du fair-play financier

Ce n’est pas la seule mesure drastique prise par l’UEFA à l’encontre de Manchester City. Le champion d’Angleterre en titre se voit également infliger une amende de 30 millions d’euros. La raison de toutes ces sanctions : de « graves violations » des règles du fair-play financier, qui interdit aux clubs de dépenser plus d'argent qu'ils n'en gagnent.

L’exclusion des compétitions européennes concerne les saisons 2020-2021 et 2021-2022. Manchester City reste donc en lice pour l’exercice 2019-2020 en cours. L’entraîneur Pep Guardiola et ses hommes ont rendez-vous avec le Real Madrid les 26 février et 17 mars pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Manchester City fait appel devant le TAS

Sitôt la décision de l’UEFA tombée, Manchester City a vite réagi en publiant un communiqué. Les Mancuniens assurent être « déçus mais pas surpris » par les sanctions prises. Il dénonce une affaire « engagée par l’UEFA, instruite par l’UEFA et jugée par l’UEFA ». Et dans sa quête d’un « jugement impartial », City annonce qu’il va engager une procédure d’appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Ce n'est pas la première fois que Manchester City est sanctionné pour non-respect des règles du fair-play financier. En 2014, l'UEFA avait déjà infligé au mastodonte anglais une amende de 60 millions d'euros, dont 20 millions d'euros ferme. Dans le détail, pour justifier la sanction prise en ce mois de février 2020, l'instance qui régit le football en Europe estime que Manchester City a « surévalué les revenus issus des contrats de sponsoring, dans ses comptes portant sur la période 2012-2016 ».

Si l'exclusion prononcée devait être maintenue, les conséquences, tant financières que sportives, pourraient être conséquentes pour le club. Certains joueurs de Manchester City comptent parmi les meilleurs du monde, et en septembre dernier, l'effectif des Cityzens était évalué à 1,014 milliard d'euros (sommes dépensées pour constituer l'équipe avec des hommes comme Ederson, Kevin De Bruyne, Raheem Sterling, Bernardo Silva...). Difficile de les imaginer tous passer deux ans sans jouer la lucrative et tellement convoitée Ligue des champions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.