Accéder au contenu principal

Boxe: Tyson Fury bat Deontay Wilder et devient roi des lourds WBC

Tyson Fury (à droite) est venu à bout de Deontay Wilder, jusqu'ici détenteur de la ceinture de champion du monde WBC des lourds, ce 23 février 2020 à Las Vegas.
Tyson Fury (à droite) est venu à bout de Deontay Wilder, jusqu'ici détenteur de la ceinture de champion du monde WBC des lourds, ce 23 février 2020 à Las Vegas. REUTERS/Steve Marcus
3 mn

Tyson Fury est devenu champion du monde WBC des lourds, ce 23 février 2020 à Las Vegas. Le Britannique a battu Deontay Wilder par arrêt de l’arbitre lors du 7e round. L’Américain était pourtant jusqu’ici invaincu en boxe professionnelle.

Publicité

Cette fois, il n’y a pas eu de match nul polémique entre Tyson Fury et Deontay Wilder. Quinze mois après leur premier affrontement, le Britannique a dominé le champion du monde de boxe professionnelle. Celui qu’on surnomme « The Gipsy King » s’est imposé face au désormais ex-roi des heavyweights WBC, lors du 7e round.

Ce 23 février 2020 à Las Vegas, Tyson Fury s’est montré nettement plus agressif et plus offensif que lors du premier acte. Plus grand, plus lourd et plus technique que le tenant du titre, Tyson Fury l’a bousculé comme jamais. Dès le 3e round, le « Bronze Bomber » a paru sonné après avoir reçu une droite de son challenger.

Durant les rounds suivants, Deontay Wilder subit, souffre et se retrouve régulièrement acculé dans les cordes. Il s'écroule également lors du 5e round. Lors du 7e round, c’en est trop pour lui. C’est en tout cas ce qu’estime l’arbitre qui arrête la rencontre, au grand dam du vaincu. S’il n’a pas été mis KO par Tyson Fury, l’Américain (42 victoires, 1 nul et 1 défaite en 44 matches, désormais) ne donnait plus le change. « Pas mal pour un vieux gros qui peut pas cogner, hein ? », a lâché le vainqueur, après la rencontre.

Et maintenant, Anthony Joshua ?

Tyson Fury, 30 victoires et 1 nul en 31 sorties, peut désormais rêver d’un « superfight » face à son compatriote Anthony Joshua. Le Britannique d’origine nigériane détient, lui, les ceintures de roi des lourds IBF, WBA et WBO. Ce combat pour l’unification aura-t-il bientôt lieu ?

Le promoteur de Joshua, Eddie Hearns, s'est d'ores et déjà déclaré totalement favorable à ce choc : « Il faut que ce combat se fasse. Nous n'aurons plus jamais l'occasion d'avoir deux britanniques dans un combat de réunification des titres de champions du monde des poids-lourds. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.