Accéder au contenu principal

Ahmed Radhi, légende du football irakien, emporté par le coronavirus

Texte par : RFI Suivre

Le football irakien est en deuil. Dimanche 21 juin, le ministère de la Santé a annoncé le décès d'Ahmed Radhi, à l'âge de 56 ans. L'ancien footballeur a été emporté par le coronavirus, quelques heures avant son évacuation par avion vers la Jordanie. Infecté, Ahmed Radhi avait été hospitalisé à Bagdad il y a une semaine. Il avait quitté l'hôpital jeudi 18 juin mais avait été réadmis dans la même journée, victime d'une rechute. Deuxième meilleur buteur de la sélection irakienne avec 62 réalisations, l'attaquant faisait partie de l'équipe qui disputa le premier tour la Coupe du monde 1986, la première – et toujours unique – participation de l'Irak dans cette compétition. Ahmed Radhi est également le seul Irakien à avoir inscrit un but en Coupe du monde, le 8 juin 1986 face à la Belgique (défaite 1-2). Il s'était engagé, dans les années 2000, dans une carrière politique. Adnan Dirjal, ancien footballeur international et actuel ministre irakien des Sports, lui a rendu hommage : « C'est avec beaucoup de tristesse que nous pleurons notre compagnon d'une vie, la légende de nos fans, l'athlète inégalé et fils de l'Irak, Ahmed Radhi. »

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.