Accéder au contenu principal

Le Japon renonce à sa candidature pour l'organisation du Mondial féminin en 2023

Texte par : RFI Suivre

À quelques jours de la décision officielle de la Fifa, le Japon a renoncé à sa candidature pour l'organisation de la Coupe du monde de football féminine en 2023. « Je ressens de la résistance contre l'organisation de deux événements majeurs dans le même pays en l'espace de peu de temps, une résistance renforcée par l'impact du coronavirus », a indiqué le président de la fédération nippone dans un communiqué, en référence aux Jeux de Tokyo reportés d'un an à 2021 en raison de la pandémie. Il a également fait remarquer que la Fédération de football d'Asie du Sud-Est a déjà reporté son soutien à la candidature conjointe de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Le retrait du Japon laisse place à un duel entre la Colombie et la candidature australe, présentée comme favorite. La Fifa doit annoncer jeudi 25 juin le vainqueur d'une bataille réduite de 10 à 2 candidats. En 2023, la Coupe du monde dames passe d'un format de 24 à 32 équipes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.