Accéder au contenu principal

Foot: Liverpool champion d’Angleterre après 30 années d’attente

Le Sénégalais Sadio Mané et l'Égyptien Mohamed Salah, grands artisans du premier titre de champion d'Angleterre de Liverpool depuis 1990.
Le Sénégalais Sadio Mané et l'Égyptien Mohamed Salah, grands artisans du premier titre de champion d'Angleterre de Liverpool depuis 1990. Paul Ellis/Pool via REUTERS EDITORIAL
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Liverpool est certain de finir premier au classement du Championnat d'Angleterre de football (Premier League), ce 25 juin 2020, après la défaite 2-1 de Manchester City, 2e de Premier League, sur le terrain de Chelsea. C'est le premier sacre des « Reds » depuis 1990 et il marquera les esprits.

Publicité

Le 19e titre de champion d'Angleterre de Liverpool, qui met fin à une attente de trente années, sera toujours accompagné d'un astérisque dans le palmarès du club : c'est qu'il fut acquis, pour la première fois de l'histoire du football anglais, dans des stades vides, au terme d'un hiatus de trois mois, au milieu d'une pandémie qui continue de faire davantage de victimes en Angleterre que partout ailleurs en Europe.

Mais cet astérisque ne doit pas ternir son éclat. Ce trophée est bien le plus beau de l'histoire du club qui est aujourd'hui champion national, champion d'Europe et champion du monde. Il a été acquis avec une avance record sur un dauphin, le Manchester City de Pep Guardiola, double champion en titre, qu'on pensait sur le point de dominer l'Europe. Liverpool est invaincu sur son terrain depuis plus de trois ans. Et il a déjà aligné 24 victoires consécutives à Anfield, autre record, série en cours.

Des stars devenues superstars avec Liverpool et Jürgen Klopp

Liverpool a surmonté tous les obstacles que doit surmonter un futur champion, plus celui du Covid-19. Et a fait tout cela avec une équipe dans laquelle il n'y avait aucune superstar lorsque Jürgen Klopp commença à la façonner à son image. Des superstars, Mohamed Salah, Sadio Mané, Virgil van Dijk, Trent Alexander-Arnold en sont devenus à Liverpool. Il y eut de plus grands moments d'émotion dans l'histoire des « Reds », comme la finale de Ligue des champions 2005 remportée aux tirs au but face à l’AC Milan. Mais de saison comme celle-là, jamais.

Des supporteurs en liesse

La poignée de supporteurs venue aux portes d’Anfield, le stade de leur équipe, a rapidement été rejointe par de nombreux autres supporteurs tandis qu’un défilé de voitures passait en klaxonnant. En quelques minutes, les abords du stade étaient envahis par une foule portant écharpes et drapeaux aux couleurs du club qui a très vite oublié les règles de distanciation dues au coronavirus.

Des milliers de supporteurs ivres de victoire qui ont fait explosé pétards et feux d’artifice et célébré avec moult bières un événement attendu depuis 30 ans. Et qu’importe s’ils ne pouvaient être dans le stade, restrictions obligent, pour savourer ce moment avec leur équipe, ces circonstances exceptionnelles feront partie dans la mémoire collective du club de ce long chemin vers la victoire.

Un couronnement après une saison historique durant laquelle les Reds ont dominé le championnat, portés par leur entraîneur allemand. Comblé Jürgen Klopp a dit tout son soulagement et sa joie et dédié ce sacre à tous les fans du club de la Mersey en attendant les célébrations d’envergure promis par la ville dès que possible. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.