Le PSG entame fort son été 2020 copieux

Kylian Mbappé, Neymar et Mauro Icardi lors du match amical du PSG au stade Océane contre Le Havre, le 12 juillet 2020.
Kylian Mbappé, Neymar et Mauro Icardi lors du match amical du PSG au stade Océane contre Le Havre, le 12 juillet 2020. Benoît Tessier/Reuters

Après quatre mois d'inactivité, le PSG a rejoué en amical au stade Océane dimanche 12 juillet. Les Parisiens ont écrasé Le Havre (9-0). Il s'agissait du premier match réunissant au moins 5.000 spectateurs en France depuis la mi-mars. Le club de la capitale se prépare pour la finale de la Coupe de France contre Saint-Etienne, pour la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon, ainsi que pour son quart de finale de la Ligue des champions contre l'Atalanta Bergame.

Publicité

La dernière fois que le PSG a disputé un match de football, c'était il y a quatre mois. Dans une France déjà atteinte par la pandémie de coronavirus mais pas encore confinée. C'était dans un Parc des Princes vide de spectateurs, interdits en raison de la situation sanitaire mais massés par milliers - en dépit des consignes - autour du stade où l'entraîneur Thomas Tuchel et ses hommes renversaient le Borussia Dortmund au match retour des huitièmes des finales (victoire 2-0 après une défaite 2-1 à l'aller). C'était le 11 mars.

Quatre mois plus tard donc, ce dimanche 12 juillet, revoilà les Rouge et Bleu. Les autorités ayant décidé de ne pas reprendre le championnat de France et de repousser à cet été les finales des coupes nationales, les supporters parisiens ont dû faire preuve de patience. L'attente a pris fin au stade Océane, pour une rencontre amicale contre Le Havre, pensionnaire de Ligue 2.

5.000 spectateurs réunis, avec des consignes sanitaires strictes

Ce match Le Havre-PSG a attiré les regards, et pas seulement pour revoir Neymar, Kylian Mbappé et les autres champions de France 2019-2020. Il s'agissait du premier match dans les cinq grands championnats européens (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie) à se jouer face à des milliers de spectateurs. 5.000 pour être exact (spectateurs, employés, journalistes, membres de l'encadrement compris), soit la limite maximale autorisée par le gouvernement français.

Les places disponibles sont parties très vite, signe de l'impatience de certains à revoir du football. Tous ont quand même dû respecter les consignes sanitaires dans les tribunes : port du masque obligatoire, distanciation sociale, gestes barrières... Les personnes appelées à évoluer dans les mêmes zones que les joueurs ont même dû passer des tests de dépistage au Covid-19. Il n'était pas question de prendre des risques, alors qu'on s'inquiète en ce moment d'un rebond de la pandémie en Europe et que le PSG a de gros objectifs en vue.

Des supporters masqués et respectant les consignes sanitaires lors du match amical Le Havre-PSG, le 12 juillet 2020.
Des supporters masqués et respectant les consignes sanitaires lors du match amical Le Havre-PSG, le 12 juillet 2020. Benoît Tessier/Reuters

Au menu : deux autres matches amicaux, puis deux finales nationales avant le grand rendez-vous en Ligue des champions

Sur le terrain, il n'y a pas vraiment eu de match. Les Havrais ont été surclassés par des Parisiens tranquilles. Sans Thomas Meunier, qui a rejoint le Borussia Dortmund, et sans Edinson Cavani, non conservé après la fin de son contrat et pas intéressé par une prolongation de quelques semaines, Paris a déroulé. Un doublé de Mauro Icardi, un doublé de Neymar et un but de Kylian Mbappé ont permis au champion de France de mener 5-0 à la pause. En seconde période, Idrissa Gueye, Pablo Sarabia par deux fois et Arnaud Kalimuendo ont alourdi la note pour un score final de 9-0.

Le PSG doit encore se mesurer aux Belges de Waasland-Beveren le 17 juillet et aux Écossais du Celtic Glasgow le 21 juillet, toujours sous la forme de matches amicaux. Avec celle face au Havre, ces rencontres doivent permettrent aux Parisiens de se remettre en jambes avant leurs trois premiers grands rendez-vous (en attendant mieux peut-être) estivaux.

Le 24 juillet, ils affronteront Saint-Etienne en finale de la Coupe de France. Puis, le 31 juillet, Paris jouera la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon. Et le 12 août, le Paris Saint-Germain va défier l'Atalanta Bergame au stade des quarts de finale d'une Ligue des champions 2019-2020 remodelée - en raison du Covid-19 toujours - en un Final 8 : au Portugal, les huit quart-de-finalistes se retrouveront et s'affronteront en un match à élimination directe. Le PSG, qui n'a jamais dépassé les quarts de finale depuis son acquisition par Qatar Sports Investment en 2011, mise gros cette année.

Les Parisiens Pablo Sarabia et Arnaud Kalimuendo ont marqué lors du match amical face au Havre, le 12 juillet 2020.
Les Parisiens Pablo Sarabia et Arnaud Kalimuendo ont marqué lors du match amical face au Havre, le 12 juillet 2020. Benoît Tessier/Reuters

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail