Accéder au contenu principal

Hand: Nantes craque en seconde période contre Veszprem pour son retour en C1

Le HBC Nantes de David Balaguer, ici en Ligue des champions le 26 mai 2018 à Cologne, a perdu à domicile face aux Hongrois de Veszprem
Le HBC Nantes de David Balaguer, ici en Ligue des champions le 26 mai 2018 à Cologne, a perdu à domicile face aux Hongrois de Veszprem AFP/Archives
3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Pour leur entrée en lice en Ligue des champions, les handballeurs nantais ont tenu la dragée haute aux Hongrois de Veszprem avant de rendre les armes dans les vingt dernières minutes et de s'incliner 28 à 24, mercredi soir dans leur H Arena.

Pendant plus de 35 minutes, les joueurs d'Alberto Entrerrios ont offert un très joli spectacle aux près de 4.000 spectateurs présents dans la salle de Beaulieu, de retour pour un match officiel après la pause forcée par la pandémie de Covid-19.

Pour leur retour dans la compétition reine du handball européen (après un passage en EHF Cup, l'antichambre de la C1, la saison passée), les Nantais se sont rassurés, mais ont manqué un peu de fraîcheur physique en cours de seconde période et ont subi la supériorité hongroise.

"C'est le premier match, c'est un avertissement. On doit encore élever notre niveau de jeu. Il faut avoir plus confiance en nous, il faut faire mieux que ça, il n'y a pas l'excuse du premier match", a toutefois pesté le capitaine nantais Rock Feliho au milieu du terrain après la défaite. "On a des ambitions oui ou non? Oui, mais pas en faisant ça", a-t-il ajouté.

Pour ses débuts en Ligue des champions, l'arrière gauche Thibaud Briet a épaté (3 buts), alors que Kiril Lazarov et Adria Figueras ont chacun inscrit cinq buts.

Veszprem, porté par son ailier gauche monténégrin Dejan Manaskov et son pivot suédois Andreas Nilsson (cinq buts chacun), disputait son 7e match officiel alors que Nantes en était à son premier.

Les Hongrois ont pu compter sur l'une de leurs recrues, le portier Rodrigo Corrales, arrivé cet été sur les rives du lac Balaton en provenance du Paris SG. Le champion d'Europe 2020 avec la sélection espagnole a réalisé 17 arrêts, s'inscrivant en digne successeur d'Arpad Sterbik dans les buts de Veszprem.

Pour Nantes, finaliste surprise de la C1 en 2018, la phase de poules de la Ligue des champions s'annonce extrêmement relevée puisqu'il se retrouve dans un groupe avec Veszprem, Barcelone et les Allemands de Kiel, soit trois des meilleures formations en Europe actuellement.

Ils se déplaceront dans le nord de l'Allemagne pour leur deuxième match de C1.

S'ils veulent sortir de cette première phase, ils doivent prendre l'une des six premières places de leur groupe. Les deux premiers se hissent directement en quarts de finale, les quatre autres qualifiés passent par un barrage d'accession aux quarts.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.