Accéder au contenu principal

Tour de France: exceptionnel, Pogacar arrache le maillot jaune à la veille de l'arrivée

Le Slovène Tadej Pogacar à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France 2020, le 19 septembre 2020.
Le Slovène Tadej Pogacar à l'arrivée de la 20e étape du Tour de France 2020, le 19 septembre 2020. Marco Bertorello/Reuters
3 mn

Coup de tonnerre sur le Tour de France 2020 ! Primoz Roglic a été dépossédé du maillot jaune par Tadej Pogacar lors de la 19e et avant-dernière étape. Le jeune Slovène a signé un récital sur le contre-la-montre, remontant ses 57 secondes de retard sur son compatriote pour finalement prendre la tête du classement général. Il doit succéder à Ergan Bernal dimanche au palmarès.

Publicité

Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) n'avait qu'une infime chance, et il l'a saisie d'une main de maître. Pourtant, rien ne semblait capable de perturber la domination de Primoz Roglic et de son équipe Jumbo-Visma sur ce Tour de France 2020. Maillot jaune depuis la 9e étape, Roglic comptait 57 secondes d'avance sur Pogacar ce samedi 19 septembre avant le contre-la-montre de 36,2 kilomètres prévu en Bourgogne-Franche Comté.

► À écouter aussi : Tour de France: «Moins de solidarité dans le gruppetto»

Roglic englouti par un Pogacar de folie

Seulement voilà, Tadej Pogacar a parfaitement exploité la petite fenêtre de tir dont il disposait. Plus frais que Roglic, moins fébrile que Roglic, le double champion de Slovénie du contre-la-montre a fait honneur à sa réputation entre Lure et La Planche des Belles Filles. Dès les premiers kilomètres, Pogacar a effacé son retard sur un Roglic incapable de tenir le choc. La différence entre les deux hommes était nette ce samedi.

Au final, Tadej Pogacar a remporté brillament cette étape avec 1'56 d'avance sur Primoz Roglic. Pour retrouver pareil coup de théâtre sur le Tour de France à l'avant-dernière étape, il fau sans doute remonter à 1989 et la victoire in extremis de l'Américain Greg LeMond sur le Français Laurent Fignon. Sur la ligne d'arrivée à La Planche des Belles Filles, le contraste était saisissant entre un Tadej Pogacar aux anges et un Primoz Roglic livide, au milieu d'une équipe Jumbo-Visma prostrée, comme foudroyée.

« Je suis en plein rêve »

Lundi 21 septembre, le nouveau maillot jaune fêtera son 22e anniversaire. Il aura l'occasion de s'offrir un beau cadeau dimanche sur la 20e et ultime étape de ce Tour de France 2020, entre Mantes-la-Jolie et la fameuse ligne d'arrivée à Paris, sur les Champs-Elysées. Sauf cataclysme, Tadej Pogacar conservera sa première place, succédera à Ergan Bernal et deviendra alors le plus jeune vainqueur de l'histoire du Tour de France de l'après-guerre.

« Je suis en plein rêve, je ne sais pas quoi dire. On rêvait de ça depuis le début et on a réussi. C'est incroyable. Mon rêve était juste de participer au Tour de France, et aujourd'hui, je l'ai gagné », a commenté le vainqueur du jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.