Accéder au contenu principal
Priorité Santé

Les bienfaits de la danse pour la santé

Danser régulièrement produit les mêmes effets qu’un sport d’endurance. Nous musclons notre cœur, augmentons nos capacités respiratoires, améliorons notre circulation sanguine
Danser régulièrement produit les mêmes effets qu’un sport d’endurance. Nous musclons notre cœur, augmentons nos capacités respiratoires, améliorons notre circulation sanguine iStock / valentinrussanov
8 mn

Chaque semaine, le Dr Jean-Marc Sène, médecin du sport et médecin de l'équipe nationale de judo, présente sa chronique sport dans Priorité Santé. Cette semaine, il explique les bienfaits de la danse pour la santé. 

Publicité

Dr Sène, vous allez aujourd’hui nous parler de la danse ! A mi-chemin entre l'art et le sport , vous allez nous expliquer comment cette discipline peut avoir des bienfaits pour notre santé !

Quelque soit la danse….. orientale, africaine, de salon, modern jazz ou rock acrobatique, seul chez soi, en cours collectif ou en boîte de nuit... Il y en a pour tous les goûts et peu importe la manière ou l'endroit, toute pratique régulière de la danse procure des bienfaits.

 

  • La danse tonifie le corps et muscle le dos

Les étirements, le gainage abdominal et la respiration permettent au danseur régulier d'adopter une bonne posture au quotidien et de réduire, ainsi, les douleurs de la colonne vertébrale.

 

  • Equilibre et stabilité : les qualités de la danse

Comme beaucoup d’autres activités sportives (gym, patinage artistique, etc), la danse permet d’acquérir un certain équilibre.

Le corps doit pouvoir tenir sur une jambe ou un bras par exemple.

Les cours de danse apprennent souvent à bien connaitre son corps et apprendre à le bouger de la meilleure façon. À force de s’entraîner vous vous rendrez compte du meilleur point d’appui pour que votre corps tienne de telle ou telle façon.

 

  • La danse protège des risques cardio-vasculaires

Danser permet d'avoir un cœur en bonne santé !

les chercheurs ont remarqué que celles, qui dansaient régulièrement, souffraient moins de maladies cardio-vasculaires que les autres.

Sport d'endurance par excellence, la danse aérobique comme la Zumba muscle particulièrement le cœur et développe nos capacités respiratoires.

Danser régulièrement produit pourtant les mêmes effets qu’un sport d’endurance. Nous musclons notre cœur, augmentons nos capacités respiratoires, améliorons notre circulation sanguine. Qui plus est, nous renforçons nos muscles, entretenons nos articulations, travaillons notre équilibre, notre souplesse et la coordination de nos gestes. Le tout sans avoir le sentiment de fournir un effort ou de souffrir, et même en éprouvant un réel plaisir.

 

Danser , ça fait aussi du bien dans la tête !

Quand nous dansons, nous sommes en effet dans un état de conscience modifiée, comparable à celui que procure l’hypnose. Le rythme et les gestes qui se répètent favorisent cette forme de transe, d’exaltation.

la danse fait ressentir un bien-être physique et psychologique plusieurs heures durant grâce à la production de sérotonine, de dopamine et d'endorphines. Il est recommandé de danser 30 à 45 min pour libérer ces « hormones » naturelles du bonheur, du plaisir et de l'euphorie qui agissent positivement sur notre cerveau. Une façon ludique d'évacuer tensions et stress du quotidien !

 

  • La danse améliore la plasticité du cerveau

L’attention, la concentration et la mémoire sont fortement sollicitées pour observer les gestes à reproduire, puis retenir les enchaînements. Rien de tel que l’apprentissage d’une danse pour maintenir son esprit vif et alerte!

la danse réduit les effets du vieillissement du cerveau. Les scientifiques révèlent notamment que danser régulièrement diminue de 76 % les risques de démence sénile sur les personnes âgées de 75 ans et plus.

 

On peut quasiment dire finalement que la danse est une thérapie !

Absolument c’est une excellente thérapie! Beaucoup de danses ont en commun de nous mettre au contact d’autres danseurs. "Partager le même rythme, effectuer les mêmes gestes au même moment, suivre un partenaire qui nous guide ou le guider nous-même, tout cela crée des liens très forts. Quand on danse dans un groupe, on ne se sent jamais seul

La sociabilité, encore un atout de cette activité, qui décidément n’en manque pas.

La danse nous touche au plus profond de nous. Elle vient réveiller en nous les émotions endormies ou bloquées, mais surtout leur permet de s’évacuer en toute tranquillité.

Et puis quand nous dansons, les émotions ne sont jamais très loin, toutes prêtes à s’exprimer. "Se mouvoir et s’émouvoir, deux termes phonologiquement très proches…. Probablement pas le fruit du hasard… !

 

Retrouvez également le Dr Jean-Marc Sène sur son blog en cliquant ici 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.