Accéder au contenu principal

Jeux Africains de la Jeunesse: 2022 en Éthiopie et 2026 au Lesotho

Le siège de l'Union africaine, à Addis-Abeba.
Le siège de l'Union africaine, à Addis-Abeba. RFI/David Kalfa
3 mn

L’Éthiopie va remplacer le Lesotho en tant qu’hôte des prochains Jeux Africains de la Jeunesse, prévus en 2022, a annoncé le comité olympique africain (Acnoa). Les Lesothiens, trop en retard dans les préparatifs, récupèrent toutefois l’organisation de la cinquième édition, censée se dérouler en 2026.

Publicité

L’Éthiopie abritera donc les Jeux Africains de la Jeunesse (JAJ), événement réservé aux athlètes âgés de 15 à 18 ans, après le Maroc (2010), le Botswana (2014) et l’Algérie (2018). Ce n’est pas ce qui était prévu, le Lesotho ayant été désigné en juillet 2018 hôte de cette quatrième édition. Mais le petit royaume avait accumulé depuis deux ans beaucoup de retard dans les préparatifs et la désignation d’un nouvel organisateur ne faisait guère de doutes.

Ce 29 septembre 2020, le comité olympique africain (Acnoa) a donc officialisé le changement. « Les Jeux Africains de la Jeunesse de 2022 ont été attribués à la ville de Addis-Abeba en Éthiopie, indique un communiqué de l’Acnoa. Le gouvernement éthiopien s'étant engagé à accueillir cet événement avec d'excellentes conditions ».

L’enjeu est de taille pour de nombreux jeunes athlètes du continent car ils seront déjà privés des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ). L’édition 2022 des JOJ, prévue à Dakar, a en effet été repoussée de quatre ans, à cause du nouveau coronavirus et des nombreux reports (Jeux de Tokyo, Championnats du monde d’athlétisme, etc.) engendrés par cette pandémie.

Le Lesotho récupère les JAJ 2026

Le Lesotho n’a toutefois pas tout perdu. « Les 5e Jeux Africains de la jeunesse de 2026 seront organisés par la ville de Maseru au Lesotho, poursuit le communiqué de l’Acnoa. Ceci faisant suite à l'accord intervenu entre le président de l'Acnoa,  la Ministre du gouvernement du Lesotho et le Comité olympique qui ont convenu après différents entretiens que le pays ne sera pas prêt en 2022 comme initialement prévu en raison de difficultés économiques liées au Covid-19 ».

Cette édition 2026 des JAJ aura un fort enjeu puisqu’elle sera qualificative pour les Jeux olympiques de la Jeunesse de Dakar, les tous premiers « Jeux olympiques » organisés sur le sol africain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.