Accéder au contenu principal

Ligue 1: Ibrahima Niane, l’éclosion du Lion messin

Ibrahima Niane célèbre son but face à l'Olympique de Marseille, le 26 septembre 2020.
Ibrahima Niane célèbre son but face à l'Olympique de Marseille, le 26 septembre 2020. Sylvain THOMAS / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Avec déjà six buts en six matches en Ligue, le Sénégalais de Metz, Ibrahima Niane, démontre en ce début de saison qu’il peut être le digne successeur de son compatriote, Habib Diallo, meilleur buteur du club l’année dernière. Une éclosion attendue.

Publicité

Le Lion est lancé ! Ibrahima Niane a claqué un triplé pour convaincre ceux qui doutaient de sa capacité à succéder à Habib Diallo, meilleur buteur messin la saison dernière (12 buts) Face à Lorient (3-1) dimanche 04 octobre pour la 6e journée de Ligue 1, l'attaquant sénégalais a inscrit ses 4e, 5e, et 6e buts de la saison. Déjà la moitié du total de Diallo la saison dernière, comme pour montrer qu’il avait bien les épaules solides pour devenir le nouveau fer de lance de Metz.

Il faut dire qu'Ibrahima Niane a débuté la saison escorté par le préjugé favorable dû à son potentiel et son talent, mais également par un léger scepticisme nourri par ses statistiques de l’année dernière, trois buts en 26 matches.

Produit de Génération Foot

Son début de saison valide aujourd’hui tous les éloges qui l’ont accompagné lors de son arrivée au FC Metz en 2017 alors qu’il venait d’avoir à peine 18 ans. Le jeune « Ibra » débarquait du Sénégal où il avait déjà bâti sa petite légende de tueur de surface malgré son jeune âge. Le joueur de Génération Foot venait d’être sacré meilleur buteur du championnat de Ligue 1 sénégalaise avec 19 buts en 17 matches, un record qui tient toujours.

Puissant (1,87, 78 kg), rapide, redoutable de la tête (trois buts sur six), l’attaquant sénégalais perpétue la tradition des pépites sénégalaises à Metz, polies au sein de sa « filiale » Génération Foot qui a déniché les Sadio Mané, Papiss Cissé, Diafra Sakho et autres Ismaïla Sarr et Habib Diallo.

Non retenu pour les matches amicaux internationaux du Sénégal, le 9 et le 13 octobre prochain, face au Maroc et la Mauritanie, le natif de Mbour ne devrait pas tarder à honorer sa première sélection. « Ibrahima, à mon avis, sera appelé en sélection dans six ou huit mois. Tout dépendra bien sûr de ce qu’il fera à Metz, mais je suis aussi très confiant de ce côté-là », confiait son formateur Olivier Perrin en 2017. La prédiction n’a pas encore lieu, mais visiblement ce n’est plus qu’une question de temps pour Ibrahima Niane qui vient de prolonger son contrat  avec Metz jusqu’en 2024.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.