Accéder au contenu principal

Mondiaux de VTT: frissons garantis en Autriche

La Française Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde en titre dede cross-country.
La Française Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde en titre dede cross-country. Photo: Patrick Pichon/FFC
5 mn

Initialement prévus en Allemagne en juin dernier et annulés pour cause de coronavirus, les Championnats du monde de VTT ont finalement lieu en Autriche, à Leogang du 7 au 11 octobre. Et la France espère des médailles d'or avec notamment la tenante du titre Pauline Ferrand-Prévot en cross-country.

Publicité

« On est content d’être là et de se dire que cela a lieu », lâche par téléphone Yvan Clolus d’une voix enjouée. « Pour notre discipline, nos athlètes, notre milieu et notre modèle économique, c’est évidemment un soulagement », glisse le manager de l'équipe de France de VTT. Même si la pandémie de Covid-19 est toujours présente, l’événement a bien lieu. Et cerise sur le gâteau, les Français sont en formes. « On est ici pour des médailles, et faire progresser les jeunes », espère le technicien.

Pauline Ferrand-Prévot à la recherche du second titre d'affilée

Après les Mondiaux sur route à Imola et la victoire du Français Julian Alaphilippe, c'est au tour du vélo vert de faire la fête. Si la France est encore très focalisée sur les compétitions sur route, les athlètes tricolores ont leur place dans la hiérarchie mondiale du VTT, notamment chez les filles.

Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde en titre a enlevé dimanche 4 octobre la deuxième course cross-country de la Coupe du monde de Nove Mesto na Morave (République Tchèque) et sera présente à Leogang en Autriche pour un doublé historique deux années de suite. Également championne du monde sur route et en cyclo-croos, Pauline Ferrand-Prévot sera accompagnée de la jeune Loana Lecomte, lauréate de la première manche quelques jours plus tôt, qui pourrait décrocher le titre mondial en moins de 23 ans. Julie Bresset, championne olympique à Rio en 2016, fait aussi partie du voyage.

Chez les garçons, toujours en cross-country, les principaux sélectionnés se nomment Jordan Sarrou - champion de France 2020 - Titouan Carod, Victor Koretzky, Stéphane Tempier ou encore Maxime Marotte, deuxième sur les racines et les pierres glissantes du tracé tchèque de Nove Mesto na Morave lors de la première manche de Coupe monde. Il leur faudra barrer la route au Suisse Nino Schurter, champion olympique à Rio, et qui postule à un 9e titre mondial.

La France attend son nouveau champion du monde depuis le dernier des cinq titres de Julien Absalon, en 2014. Celui qui a été le fer de lance du VTT français pendant presque deux décennies a été sacré champion olympique à deux reprises (2004 et 2008). Selon Yvan Clolus, dans la catégorie hommes, le niveau des Français est « très serré ». « Aujourd’hui, on a une génération de quatre à cinq coureurs français capables d’aller accrocher des podiums », avance Yvan Clolus. Le VTT reste une discipline avant tout individuelle, très physique, où il y rarement de coup d’éclat. L’athlète doit être très complet, et il y a rarement de miracle.

De vrais équilibristes sur le vélo

Ces dix dernières années, le VTT s’est modernisé pour rester attractif. « Ce sport ludique reste prisé chez les jeunes. Aujourd’hui, une course VTT dure moins longtemps. On est passé à environ 1h20 de course alors que l’on était auparavant à presque 2h30. Et la moindre faute se paye cash. Avant, avec une minute de retard sur la tête de course, on pouvait espérer revenir. Aujourd’hui, ce n’est plus possible. Le parcours est complètement différent. Et avec le nouveau matériel, on peut passer des obstacles assez extrêmes », détaille Yvan Clolus. Sauts, marches, pierres, tout y est pour rendre la discipline davantage télévisuelle.

Du coup, les qualités de pilotage avec un vélo plus léger sont de plus en plus importantes. On ne s’en rend pas toujours compte à la caméra, mais certaines portions du circuit sont dignes d’un numéro d’équilibriste lancé à pleine vitesse. Il faut avoir le cœur bien accroché et connaître le parcours sur le bout des doigts pour éviter de terminer dans le décor.

« On ne tombe pas juste dans l’herbe, et les athlètes qui ne sont pas techniques ne pourront jamais accéder au top 20 mondial », prévient Yvan Clolus. Pour s’aguerrir et progresser, certains s’adonnent même au ski alpin et au motocross dans le but d’augmenter le bagage technique. Sans oublier le travail mental pour accepter les sauts et la vitesse.

Le VTT, discipline olympique, est devenu physique et technique à la fois. Et surtout, très impressionnant à regarder. De quoi faire largement frissonner spectateurs et téléspectateurs lors de ces Mondiaux.


Le programme des championnats du monde de VTT :

Mercredi 7 octobre 2020

Cross-country – Relais mixte
E-Mountain Bike – Course hommes
E-Mountain Bike – Course femmes

Jeudi 8 octobre 2020

Cross-country – Course Juniors femmes
Cross-country – Course Juniors hommes

Vendredi 9 octobre 2020

Descente – Qualifications Juniors femmes et hommes
Descente – Qualifications Élites femmes et hommes
Cross-country – Course Espoirs hommes

Samedi 10 octobre 2020

Cross-country – Course Espoirs femmes
Cross-country – Course Élites femmes
Cross-country – Course Élites hommes

Dimanche 11 octobre

Descente – Course Juniors femmes et hommes
Descente – Course Élites femmes
Descente – Course Élite hommes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.