Accéder au contenu principal

Ligue des champions: Le Real se relance face à l’Inter, Marseille sombre à Porto

Sergio Ramos après son but face à l'Inter Milan en Ligue des champions, le 3 novembre 2020 (3-2)
Sergio Ramos après son but face à l'Inter Milan en Ligue des champions, le 3 novembre 2020 (3-2) PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
5 mn

Le Real Madrid a remporté son premier match de la saison en Ligue des champions face à l’Inter Milan, ce mardi 3 novembre lors de la troisième journée de la phase de poules (3-2). Pendant ce temps, l’Olympique de Marseille a une nouvelle fois perdu sur la pelouse du FC Porto (3-0).

Publicité

Le Real Madrid gagne enfin, et c’est face à l’adversaire, à priori le plus coriace de ce groupe B, l’Inter Milan (3-2). Les deux équipes, favorites pour la qualification en 8e de finale, étaient en quête de leur première victoire lors de cette troisième journée.

Dans ce match rythmé, le Real se montre d’abord le plus réaliste, grâce à l’opportuniste Karim Benzema, qui récupère une mauvaise passe en retrait du Marocain Achraf Hakimi (1-0, 25e), et le capitaine Sergio Ramos d’une tête sur corner (2-0, 33e). L’Inter est puni après avoir eu trois grosses occasions (Lautaro Martinez 10e, 11e et Arturo Vidal 14e). Mais après l’échec, Martinez réduit rapidement l’écart suite à une belle déviation de Barella (2-1, 35e). À la pause, l’affiche de cette 3e journée tient toutes ses promesses.

Le bon choix de Zinedine Zidane

Au retour des vestiaires, les hommes d’Antonio Conte poussent et égalisent : Ivan Perisic trompe Courtois d’une belle frappe croisée du pied gauche après un centre, de la tête, de Lautaro Martinez, décidemment dans tous les bons coups (2-2, 68e). Le Real tombe de haut.

Dos au mur, bousculés, les Merengue parviennent malgré tout à repasser devant grâce à l’entrant Rodrygo, servi en retrait par le Français Ferland Mendy (3-2, 80e). Coaching payant pour Zinedine Zidane. Le Real Madrid se relance et revient à un point du leader Mönchengladbach avant de se déplacer sur la pelouse de l’Inter, le 25 novembre. 

Marseille perd encore et égale un triste record

Après l’Olympiakos (1-0) et Manchester City (0-3), l’Olympique de Marseille s’est de nouveau incliné à Porto (3-0). Une troisième défaite de suite dans ce groupe C qui a pris forme très rapidement avec l’ouverture du score de Moussa Marega, seul face au but vide après un service de Jesus Manuel Corona (4e). L’attaquant malien, pas appelé en sélection pour les deux prochains matches des « Aigles », est le joueur impliqué sur le plus de buts avec le club portugais en Ligue des champions (7 buts, 5 passes décisives), depuis son arrivée en 2017.

La suite, c’est une histoire de pénaltys qui enfoncent l’OM : celui manqué par Dimitri Payet suite à une faute de Sarr sur Thauvin (10e) et celui réussi par Sergio Oliveira après un tacle en retard d’Amavi sur Corona (2-0, 28e). Et puis, plus rien jusqu’à la mi-temps : Marseille est incapable de se créer une occasion face à une équipe de Porto qui gère tranquillement son avance. Sans idée, fébriles défensivement, les hommes d’André Villas Boas concèdent logiquement un troisième but en seconde période sur un modèle de contre-attaque conclu par Luis Diaz d’un tir croisé (3-0, 69e).

Le champion du Portugal se procure ensuite les meilleures occasions face à des Marseillais toujours aussi apathiques et qui restent derniers de leur poule, avec aucun point, aucun but marqué et sept encaissés. L’OM égalise le triste record de douze défaites d’affilée en Ligue des champions du club belge d’Anderlecht. Il pourrait le battre lors du match retour face au FC Porto, le 25 novembre. Bientôt les premiers ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.