Accéder au contenu principal

Italie: sur un air de Ligue des champions

Les joueurs de la Juventus veulent confirmer leur bonne forme, comme lors de leur large victoire en Ligue des champions contre Ferencvaros, à Budapest, le 4 novembre 2020
Les joueurs de la Juventus veulent confirmer leur bonne forme, comme lors de leur large victoire en Ligue des champions contre Ferencvaros, à Budapest, le 4 novembre 2020 AFP/Archives
6 mn
Publicité

Rome (AFP)

Lazio-Juventus et Atalanta-Inter: la 7e journée de Serie A propose dimanche une double confrontation entre les quatre représentants italiens en Ligue des champions, pendant que leader, l'AC Milan, accueillera en clôture le Hellas Vérone.

La journée débute vendredi soir avec Sassuolo qui peut prendre provisoirement la tête et la Fiorentina se déplace pour sa part samedi à Parme.

- La Juve veut confirmer -

La Juventus Turin, seule équipe italienne victorieuse en C1 cette semaine, a l'occasion de confirmer à Rome le mieux entrevu depuis le retour de Cristiano Ronaldo.

Contre des adversaires modestes, la Spezia (4-1) en championnat et Ferencvaros (4-1) en C1, Alvaro Morata a retrouvé son efficacité et Paulo Dybala a chassé le spleen, grâce à son "but et demi" en Hongrie (le second a été attribué par l'UEFA au défenseur de Ferencvaros Dvali, au grand dam de l'Argentin).

Mais les Turinois (3e en Serie A) cherchent encore leur jeu, dépendant trop souvent de leurs individualités. Ce qu'a reconnu leur entraîneur Andrea Pirlo en Hongrie: "On pouvait faire mieux au niveau du jeu, on doit s'améliorer".

- La Lazio veut Immobile -

A Rome, la Lazio (10e) attend la Juve avec un effectif toujours amoindri mais un moral d'acier. Après avoir renversé le Torino dans le temps additionnel (4-3) en championnat, les Laziali ont arraché un point à l'énergie en Ligue des champions à Saint-Pétersbourg, en égalisant en fin de match face au Zénit (1-1).

La question du jour tient à la présence ou non de Ciro Immobile, au coeur d'un imbroglio sur les tests Covid. Le buteur italien, positif aux yeux de l'UEFA, a manqué les deux derniers matches de Ligue des champions. Mais il a joué entre-temps face au Torino car la Lazio l'a jugé apte au regard des tests menés par un autre laboratoire, dans le cadre du protocole de la Serie A.

Pour tenter d'y voir plus clair, la Fédération italienne enquête depuis le début de la semaine sur une possible "violation" des protocoles sanitaires par la Lazio.

"On a fait des tests dans les règles", a affirmé mercredi le directeur sportif de la Lazio Igli Tare, estimant que Immobile serait en mesure de jouer dimanche. Mais d'autres tests sont prévus d'ici le match, pour lequel les Romains pourraient aussi récupéré le milieu Luis Alberto, qui a annoncé être désormais négatif au coronavirus.

- L'Inter veut décoller -

Atalanta-Inter va opposer les deux grands déçus italiens de la semaine en C1. L'Inter au premier chef: la cruelle défaite à Madrid face au Real (3-2) laisse les Nerazzurri derniers de leur groupe. Elle confirme surtout la mauvaise passe des hommes d'Antonio Conte, avec une seule victoire en sept matches. En championnat aussi, l'Inter est en retard (6e).

L'entraîneur milanais, autrefois adeptes des coups de gueule, reste toutefois fidèle à son nouveau ton policé et serein, en évoquant de simples "détails" à régler.

Ces réglages concernent davantage la défense, coupable d'un laxisme inhabituel, que l'attaque, où Lautaro Martinez, qui a retrouvé le chemin des filets à Madrid, pourrait de nouveau être privé de son comparse Romelu Lukaku, toujours incertain après sa blessure aux adducteurs.

- L'Atalanta veut colmater -

Un déluge de buts a sanctionné la naïveté de l'Atalanta face à Liverpool en C1 (défaite 5-0 à Bergame).

Mais au-delà d'une soirée sans, la "Dea" (4e en championnat) a un peu perdu de son allant après des débuts en fanfare. Les absences (De Roon, Gosens) et la méforme du revenant Josip Ilicic n'expliquent pas tout. "On doit réfléchir sur l'aspect tactique pour surpasser les difficultés actuelles, on prend trop de buts, on en marque moins et on parcourt moins de kilomètres", a regretté l'entraîneur Gian Piero Gasperini, perplexe.

- L'AC Milan veut oublier -

Un simple accident ou un coup d'arrêt? Après la leçon reçue jeudi soir à San Siro contre Lille (0-3), le leader l'AC Milan accueille le Hellas Vérone (7e). "J'ai une équipe jeune mais mature, on saura réagir", a assuré l'entraîneur rossonero Stefano Pioli, après la défaite en Ligue Europa, la toute première depuis début mars, avant le confinement.

Programme de la 7e journée:

Vendredi

(20h45) Sassuolo - Udinese

Samedi

(15h00) Cagliari - Sampdoria Gênes

(18h00) Benevento - Spezia

(20h45) Parme - Fiorentina

Dimanche

(12h30) Lazio Rome - Juventus Turin

(15h00) Genoa - AS Rome

Atalanta Bergame - Inter Milan

Torino - Crotone

(18h00) Bologne - Naples

(20h45) AC Milan - Hellas Vérone

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. AC Milan 16 6 5 1 0 14 5 9

2. Sassuolo 14 6 4 2 0 18 9 9

3. Juventus Turin 12 6 3 3 0 14 5 9

4. Atalanta Bergame 12 6 4 0 2 17 13 4

5. Naples 11 6 4 0 2 14 7 7

6. Inter Milan 11 6 3 2 1 15 10 5

7. Hellas Vérone 11 6 3 2 1 8 3 5

8. AS Rome 11 6 3 2 1 13 10 3

9. Sampdoria Gênes 10 6 3 1 2 11 9 2

10. Lazio Rome 10 6 3 1 2 10 12 -2

11. Fiorentina 7 6 2 1 3 10 12 -2

12. Cagliari 7 6 2 1 3 12 15 -3

13. Bologne 6 6 2 0 4 11 12 -1

14. Benevento 6 6 2 0 4 10 17 -7

15. Parme 5 6 1 2 3 8 13 -5

16. Genoa 5 6 1 2 3 6 12 -6

17. Spezia 5 6 1 2 3 8 15 -7

18. Torino 4 6 1 1 4 12 16 -4

19. Udinese 3 6 1 0 5 6 11 -5

20. Crotone 1 6 0 1 5 6 17 -11

Ndlr: Naples a écopé d'un point de pénalité en raison de son forfait lors de la 3e journée pour le match contre la Juventus. Match que les Turinois ont gagné 3-0 sur tapis vert.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.