Accéder au contenu principal

Football: Erling Haaland, buteur inarrêtable et Golden Boy 2020

Le Norvégien du Borussia Dortmund, Erling Haaland, célébrant un but inscrit face au Werder Brême, le 22 février 2020.
Le Norvégien du Borussia Dortmund, Erling Haaland, célébrant un but inscrit face au Werder Brême, le 22 février 2020. AP - Peter Steffen
4 mn

Erling Haaland a été désigné Golden Boy par le magazine italien Tuttosport. Ce prix, qui récompense le meilleur joueur de moins de 21 ans évoluant en Europe, revient au Norvégien qui enfile les buts comme des perles depuis un an et demi. L'attaquant a d'ailleurs « fêté » ce trophée en plantant encore quatre buts avec le Borussia Dortmund contre le Hertha Berlin (5-2).

Publicité

Depuis 2003, le magazine italien Tuttosport décerne le Golden Boy, un prix spécial qui récompense le joueur de moins de 21 ans évoluant en Europe le plus talentueux. Une sorte d'antichambre du Ballon d'Or, spécialement dédiée aux talents en devenir, même si remporter le Golden Boy n'est pas l'assurance de réaliser une carrière exemplaire en suite. Il y a les grandes réussites (Wayne Rooney en 2004, Lionel Messi en 2005, Sergio Agüero en 2007...) et les parcours un peu plus mitigés (Rafael van der Vaart en 2003, Anderson en 2008, Alexandre Pato en 2009...).

L'avenir indiquera dans quelle catégorie Erling Braut Haaland se situe. Après Kylian Mbappé en 2017, Matthijs de Ligt en 2018 et Joao Félix en 2019, le Norvégien est le lauréat désigné pour 2020.

Une progression fulgurante en un an et demi

En cette année 2020 bousculée par la pandémie de coronavirus, il y avait tout de même du beau monde pour briguer ce trophée. Parmi les favoris, on trouvait l’attaquant espagnol d’origine bissau-guinéenne Ansu Fati (FC Barcelone), le nouveau prodige français Eduardo Camavinga (Rennes), ainsi que le défenseur canadien Alphonso Davies (Bayern Munich). De sérieux candidats qui ont toutefois été battus par Erling Haaland.

En l’espace d’un an et demi, le Norvégien s’est fait un nom et une réputation. Au début de la saison 2019-2020, il était un jeune joueur de 19 ans qui écrasait tout sur son passage dans le méconnu championnat autrichien, avec le RB Salzbourg. Du haut de son 1,94m, avec son physique de déménageur, Erling Haaland attirait alors les regards et les recruteurs.

Le Borussia Dortmund, friand de jeunes joueurs prometteurs à gros potentiel, décrochait le gros lot en attirant le buteur en janvier 2020 pour 20 millions d’euros. Un investissement que le BVB n’a pas eu à regretter. Car même à un niveau plus exigeant, Haaland n’a rien changé à ses habitudes : marquer, marquer, marquer encore, toujours marquer.

Le défenseur du Bayern Munich, Jérôme Boateng, et l'attaquant du Borussia Dortmund, Erling Haaland.
Le défenseur du Bayern Munich, Jérôme Boateng, et l'attaquant du Borussia Dortmund, Erling Haaland. © AP - Martin Meissner

L’avenir s’annonce radieux

Que ce soit en Ligue des champions ou en Bundesliga, l’international a enchaîné les buts à un rythme infernal, augmentant au passage sa cote de popularité et les promesses d’avenir radieux qui l’accompagnent. Le club de la Ruhr n’a certes rien gagné, mais son n°9 a crevé l’écran. Et depuis le début de l’exercice 2020-2021, Erling Haaland n’a toujours pas changé de refrain.

Ce samedi 21 novembre, quelques heures après avoir appris qu’il était désigné Golden Boy 2020 (un prix qu’il recevra le 14 décembre à Turin, en Italie), l’attaquant s’est déchaîné lors du match du Borussia sur le terrain du Hertha Berlin. Le BVB s’est imposé 5-2 à l’extérieur avec notamment un… quadruplé signé Erling Haaland.

« Je me suis réveillé ce matin avec une super surprise, et je termine cette journée avec quatre buts et une super victoire », a jubilé le buteur en série sur les réseaux sociaux, auteur de 31 buts en 30 apparitions sous le maillot de Dortmund. La tornade norvégienne n’a pas fini de martyriser les défenses.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.