Accéder au contenu principal

Ligue des champions: le Real Madrid chute encore, Marseille sauve son honneur

Karim Benzema face au Shakhtar Donetsk, le 1er décembre 2020.
Karim Benzema face au Shakhtar Donetsk, le 1er décembre 2020. Sergei SUPINSKY AFP
4 mn

À Kiev, le Real Madrid de Zinédine Zidane a compliqué ses chances de qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions en s'inclinant 2-0 face au Shakhtar Donetsk ce mardi 1er décembre. Marseille s’est imposé à domicile face à l’Olympiakos grâce à un double de Dimitri Payet (2-1).

Publicité

C’est une très mauvaise opération pour les Madrilènes. À une journée de la conclusion de la phase de groupes, le Real rétrograde à la 3e place du groupe B, dépassé par son adversaire ukrainien. Trois jours après avoir rechuté en Championnat face à Alavés (1-2), le Real Madrid semble traverser une nouvelle période de crise.

Karim Benzema ne fait pas la différence

Les Merengues, dominateurs en première période sans pouvoir concrétiser malgré le retour de Karim Benzema, restaient pourtant sur deux victoires face à l'Inter (3-2, 2-0) avant cette cinquième journée. Benzema a été proche à deux reprises d'offrir l'ouverture du score à un coéquipier. Mais Marco Asensio a expédié son centre millimétré sur le poteau (5e) et Nacho n'a pas assez rabattu sa tête (51e).

Maintenus dans le match par le Real, les Ukrainiens ont fini par trouver la faille. La tentative d'interception de la part de Ferland Mendy d'une passe appuyée du meneur de jeu ukrainien Victor Kovalenko, s'est transformée en remise parfaite pour Dentinho, imparable face à Thibaut Courtois (57e).

Menés, les Madrilènes ont plongé et confirmé les inquiétudes affichées par Zidane samedi dernier. L'Israélien Manor Solomon a profité de l'apathie défensive madrilène -entre un Dani Carvajal sur le reculoir et un Raphaël Varane trop attentiste- pour faire le break d'une frappe puissante au premier poteau (83e). « Nous avons bien pressé, bien joué, mais le ballon ne voulait pas rentrer ce soir et puis les choses se sont compliquées », déclare Zidane.

« Je ne vais pas démissionner du tout. Nous allons continuer », dit l'entraîneur français en conférence de presse. « Nous avons eu des moments délicats par le passé, il y aura toujours des moments difficiles. C'est une mauvaise série de résultats mais il faut continuer. » Le Real a toujours franchi sans heurt la phase de groupe depuis 1997. Triple vainqueur de la C1 sur le banc merengue entre 2016 et 2018, « ZZ » est sous la menace d'une deuxième sortie prématurée dans sa compétition fétiche après l'élimination subie dès les huitièmes de finale de l'édition 2019-2020.

Dans le même temps, dans le groupe A, Salzbourg a enfin décroché sa première victoire de la saison en Ligue des champions sur le terrain du Lokomotiv Moscou (3-1). Le club autrichien reste en course pour les huitièmes de finale.

Ouf. Marseille, seul club à ne pas avoir marqué en Ligue des champions cette saison, sauve l’honneur. Les Marseillais, déjà éliminés en Ligue des champions, ont l'opportunité d'égaliser sur penalty suite à la faute de Pape Abdou Cissé sur Florian Thauvin. Le numéro 10 Dimitri Payet égalise sur penalty d'un tir du droit en lucarne droite (55e). Car l’OM, à domicile, face à l’Olympiakos, commence très mal en encaissant un but signé Camara d'une frappe limpide du gauche en pleine lucarne gauche (33e). Finalement, l’OM s’offre une première victoire avec un doublé de Payet toujours sur penalty (75e).  L'Olympique de Marseille met fin à sa série de 13 défaites en Ligue des champions et se relance pour une place en Ligue Europa.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.