Mondial de handball: carton plein pour la France, l'Égypte et l'Algérie qualifiées

Le gardien de l'équipe de France de handball, Vincent Gérard lors du match remporté face à la Suisse, lors du Mondial 2021, le 18 janvier.
Le gardien de l'équipe de France de handball, Vincent Gérard lors du match remporté face à la Suisse, lors du Mondial 2021, le 18 janvier. Pool via REUTERS - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
5 mn

Bousculée, l'équipe de France a dû s'employer pour battre péniblement la Suisse lundi 18 janvier lors de son troisième match du premier tour des Championnats du monde de handball (25-24). Les Bleus, vainqueurs de leurs trois matches du groupe E, abordent le tour principal en bonne position. L'Égypte, bien que battue par la Suède de justesse (24-23), sera aussi au tour suivant. Comme l'Algérie, elle aussi domptée par le Portugal (26-19). Le Maroc est éliminé.

Publicité

C'est un premier tour quelque peu paradoxal qui se termine pour l'équipe de France masculine de handball. En renconstruction après le fiasco de l'Euro 2020, le groupe tricolore a aligné deux belles prestations face à la Norvège, pourtant vice-championne du monde et troisième du dernier Euro (28-24), puis face à l'Autriche (35-28), avant de peiner contre un adversaire a priori inférieur. La Suisse, repêchée pour ce Mondial 2021 en Égypte à la faveur du forfait des États-Unis, a donné beaucoup de fil à retordre aux Français.

Une « piqûre de rappel » pour la suite

Après une première période accrochée (14-14), aucune des deux sélections n'a réussi à prendre vraiment le dessus sur l'autre. La France n'a jamais eu plus de deux buts d'avance et a même vu la Suisse prendre les commandes du match à moins de 10 minutes de la fin. Heureusement, le sélectionneur Guillaume Gille a pu compter sur l'efficacité de Kentin Mahé (7 buts), le sang-froid de Luc Abalo et une parade décisive du gardien Vincent Gérard dans le money-time pour arracher la victoire (25-24).

Vincent Gérard a qualifié cette rencontre de « bonne piqûre de rappel sans perdre de match ». « On s'est fait peur, donc le sentiment est mitigé », a confié le pivot Luka Karabatic, qui n'oublie quand même pas l'essentiel : « C'est une victoire dans un Mondial, et ce n'est jamais anodin. » En écho à son coéquipier, il a ajouté : « C'est une bonne piqûre de rappel qui montre qu'on a encore du travail, qu'on doit encore se construire. »

La France termine en tête du groupe E et va aborder le tour suivant avec d'ores et déjà quatre points au compteur, comme le Portugal.

Ça passe pour l'Égypte et l'Algérie

Dans les autres rencontres de ce lundi, l'Algérie a subi sa deuxième défaite consécutive dans le groupe F. Après avoir bu la tasse contre l'Islande samedi (39-24), les Algériens ont cette fois été dominés par le Portugal (26-19). Ils sont toutefois qualifiés pour le tour suivant, comme le Portugal et l'Islande, car dans la soirée, le Maroc s'est incliné face aux Islandais (31-23). Avec trois revers en trois matches, les Marocains terminent à la dernière place du groupe F et sont éliminés, tandis que l'Algérie profite de sa victoire face à son voisin maghrebin (24-23 le 14 janvier) pour prendre la troisième place et s'inviter au tour principal.

L'Égypte, de son côté, est passée près d'une superbe performance face à la Suède. Les Égyptiens ont mené avec quatre buts d'avance dans la première période, avant que le réveil des Suédois après la pause. Les Européens ont comblé leur retard et pris la tête, mais toujours d'une courte tête. Et ce n'est que dans les dernières secondes que la Suède a inscrit le but de la victoire (24-23). Ce court revers n'empêche toutefois pas l'Égypte de terminer à la deuxième place du groupe G et de se qualifier pour le tour suivant.

Dans la journée, le Cap-Vert (groupe A) a déclaré forfait pour le reste de la compétition. Touché par des cas de Covid-19 dans son effectif, la sélection cap-verdienne, déjà absente et battue sur tapis vert le 17janvier face à l'Allemagne, s'est retirée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail