Corée du Sud: 7 ans de prison pour un entraîneur ayant harcelé une triathlète qui s'est suicidée

Texte par : RFI Suivre
1 mn

Un entraîneur de triathlon sud-coréen a été condamné vendredi 29 janvier à sept ans de prison pour avoir abusé physiquement et moralement de l'athlète Choi Suk-hyeon, qui s'est suicidée l'année dernière. Cette affaire est l'une des plus représentatives d'une série de scandales de harcèlement et de violences, parfois sexuelles, dans le sport sud-coréen, un environnement intensément compétitif où la déférence envers l'autorité est attendue. Choi Suk-hyeon, qui a décroché la médaille de bronze dans l'épreuve féminine junior des championnats d'Asie de triathlon de 2015 à Taipei, a été retrouvée morte dans le dortoir de son équipe après avoir subi pendant des années des violences physiques et verbales de la part du staff d'entraînement et de ses coéquipières dans son ancien club.