La Basketball Africa League veut démarrer en mai 2021

La Kigali Arena va abriter les rencontres de la Basketball Africa League.
La Kigali Arena va abriter les rencontres de la Basketball Africa League. © Courtesy of QA Venue Solutions Rwanda

La ligue panafricaine de basket-ball (Basketball Africa League) compte disputer sa toute première saison du 16 au 30 mai 2021 à Kigali. La Basketball Africa League, créée par la NBA et la Fédération internationale (FIBA), devait débuter en mars 2020 mais avait dû y renoncer à cause de la pandémie de Covid.

Publicité

Cette fois, est-ce la bonne ? La Basketball Africa League (BAL) va-t-elle démarrer, plus de deux ans après sa création par la Ligue nord-américaine (NBA) et la Fédération internationale (FIBA) ? La BAL compte en tout cas donner le coup d’envoi de sa saison inaugurale quatorze mois après la date prévue. Une toute première saison, désormais prévue du 16 au 30 mai 2021, qui devait débuter en mars 2020 mais qui avait été reportée à cause de la pandémie de Covid.

Les organisateurs ont travaillé ces derniers mois sur une compétition réduite, la crise liée au coronavirus n’étant toujours pas réglée. Les douze équipes attendues en 2020 [1] seront bien là en 2021. Elles seront rassemblées au Rwanda pour un mini-tournoi de deux semaines. Ces douze clubs seront répartis en trois groupes de quatre. Les deux équipes classées premières et les deux meilleures troisièmes seront qualifiées pour les quarts de finale.

Le président de la Basketball Africa League, le Sénégalais Amadou Gallo Fall

Le président de la Basketball Africa League, le Sénégalais Amadou Gallo Fall

Vers des bulles sanitaires

Les 26 rencontres auront lieu à la Kigali Arena, qui devait de toutes les façons être le théâtre des finales de la BAL 2020. Les personnes impliquées dans cet événement devraient être rassemblées dans des « bulles sanitaires » pour éviter des contaminations.

Reste la question du public. Y aura-t-il des spectateurs en tribunes ? Les discussions se poursuivent entre les autorités rwandaises et les dirigeants de la BAL. Qu’il y ait jusqu’à 2 000 ou 2 500 personnes dans une salle pouvant en contenir 10 000 n’est pas impossible. Mais le Rwanda et les organisateurs de la Basketball Africa League ne prendront pas de risques avec cette première édition qui a eu tant de mal à voir le jour. Celle-ci pourrait donc se jouer à huis-clos.


(1) AS Douanes de Dakar (Sénégal), AS Police de Bamako (Mali), AS Salé (Maroc), FAP de Yaoundé (Cameroun), Ferrovario de Maputo (Mozambique), GNBC de Vakinankaratra (Madagascar), GS Pétroliers d’Alger (Algérie), Patriots de Kigali (Rwanda), Petro de Luanda (Angola), Rivers Hoopers de Port Harcourt (Nigeria), US Monastir (Tunisie), Zamalek du Caire (Egypte).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail