MMA: un Kamaru Usman XXL bat encore Jorge Masvidal à l’UFC

Le Nigérian Kamaru Usman lors de l'UFC 261. Il a à nouveau battu l'Américain Jorge Masvidal, cette fois par KO.
Le Nigérian Kamaru Usman lors de l'UFC 261. Il a à nouveau battu l'Américain Jorge Masvidal, cette fois par KO. Getty Images via AFP - ALEX MENENDEZ

Kamaru Usman a défendu pour la quatrième fois de suite sa ceinture de champion du monde des poids mi-moyens de l’Ultimate Fighting Championships (UFC), la plus prestigieuse ligue d’arts martiaux mixtes (MMA) au monde, dans la nuit du 24 au 25 avril 2021 à Jacksonville (sud-est des États-Unis). Le Nigérian a battu par KO l’Américain Jorge Masvidal, à l’occasion de l’UFC 261.

Publicité

Kamaru Usman est bel et bien le roi des poids mi-moyens (welterweights) de l’Ultimate Fighting Championships (UFC), la plus prestigieuse ligue d’arts martiaux mixtes (MMA) au monde. N’en déplaise à Jorge Masvidal, l’une des superstars de cette discipline. Neuf mois après une première défaite par décision unanime, l’Américain s’est cette fois incliné sur un coup de poing rageur du champion, au 2e round.

Jorge Masvidal pensait pouvoir faire mieux, lui qui avait défié Kamaru Usman au pied levé, en juillet 2020, en remplacement du Brésilien Gilbert Burns (forfait). Mais, devant une salle enfin avec des spectateurs et pourtant acquise à sa cause, « Gamebred » a été dominé comme les autres, pour le plus grand plaisir de Francis Ngannou. Le Camerounais, champion des poids lourds, était venu soutenir son ami africain.

Sur les traces de Georges Saint-Pierre ?

Kamaru Usman serait-il en train de se rapprocher du niveau de Georges Saint-Pierre, considéré comme l’un des meilleurs combattants de MMA de l’histoire et comme le plus grand de tous les temps dans la catégorie welterweight de l’UFC ? Le Nigérian a déjà battu le record de victoires consécutives du Canadien, dans cette catégorie de poids, avec désormais 14 succès d’affilée contre 12 pour « GSP ».

« The Nigerian Nightmare » reste certes encore loin du nombre de défenses de titre réussies avec 4 contre 9 pour Saint-Pierre (entre 2008 et 2013). Mais le voilà bien décidé à enchaîner les combats. Il est déjà question d’une revanche face à Colby Convington, l’un des rares adversaires à l’avoir mis en difficulté depuis ses débuts à l’UFC en 2015.

Ensuite, en 2022, celui qui est né à Auchi mais qui a grandi aux États-Unis pourrait bien voir un de ses rêves se réaliser : représenter l’UFC en Afrique. Dana White, le patron de la ligue, a indiqué qu’un événement sur ce continent pourrait être organisé cette année-là.

Le Nigérian Kamaru Usman.
Le Nigérian Kamaru Usman. Getty Images via AFP - ALEX MENENDEZ

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail