Tour du Rwanda: la belle semaine des équipes françaises

Cristian Rodriguez de la formation française Team Total Direct Energie.
Cristian Rodriguez de la formation française Team Total Direct Energie. © Tour du Rwanda

Cristian Rodriguez de la formation française Team Total Direct Energie s’est offert le Tour du Rwanda 2021. Durant toute la semaine, les coureurs français ont aussi largement brillé.

Publicité

Les équipes B&B Hotels p/b KTM et Team Total Direct Energie ont largement réussi leur semaine au Rwanda avec pour commencer la victoire au classement général de l’Espagnol Cristian Rodriguez de la formation Team Total Direct Energie. Cristian Rodriguez a même terminé en beauté en remportant la dernière étape à Kigali ce dimanche 9 mai.

Leader du classement général avant le départ, l'Espagnol a fait mieux que résister à ses concurrents en plaçant une attaque décisive dans la montée finale avant de s'imposer en solitaire avec 12'' d'avance sur James Piccoli (Israël Start-Up Nation) et 14'' sur Nahom Zerai (Erythrée).

« On a su saisir les opportunités et on est globalement satisfait. On a bien couru, on n’a pas fait d’erreur », commente pour RFI Alexandre Geniez, coéquipier de Cristian Rodriguez, heureux d’avoir découvert le Rwanda. « Le niveau de la course était intéressant, même si le peloton n’était pas très homogène. Pour certaines équipes, c’étaient un peu difficile quand le peloton se mettait à rouler fort », commente celui qui a trois étapes sur le Tour d'Espagne à son palmarès.

La découverte Alan Boileau

Cette semaine, on a découvert le jeune Alan Boileau (B&B Hotels) qui s’est offert trois victoires d’étape (deuxième, troisième et cinquième). À 21 ans, il a ouvert son palmarès professionnel sur les routes du Rwanda avec panache, ce qui avait fait parler son leader, Pierre Rolland qui se demandait si le jeune pousse allait en laisser un peu pour les autres. Finalement, Pierre Rolland remportera la 6e étape après une échappée solitaire de près de 90 kilomètres. Un autre français, Alexis Vuillermoz (Total Direct Énergie) avait terminé deuxième ce jour-là.

Lors de la 4e étape, à Musanze, au pied des volcans et du parc des gorilles, un autre jeune français a ouvert son palmarès professionnel au Rwanda, il s’agit de Valentin Ferron (Total-Direct Energie). « Je connaissais les routes de cette étape car j'étais venu avec l'équipe de France espoirs courir le Tour du Rwanda en 2019, a raconté le coureur. Je savais qu'il fallait gérer ses efforts à cause de l'altitude et que le profil de l'arrivée me convenait. Ce sera peut-être la seule victoire de ma carrière mais au moins je me souviendrai où et comment je l'ai gagnée. » 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail