Liga: l'Atlético et le Real Madrid s'arrachent dans la lutte finale pour le titre

L'attaquant de l'Atlético de Madrid, Luis Suarez, et l'attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior.
L'attaquant de l'Atlético de Madrid, Luis Suarez, et l'attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior. © Juan Medina et Vincent West / Reuters / Montage RFI

L'avant-dernière journée du championnat d'Espagne a été haletante, dimanche 16 mai. Le FC Barcelone a abandonné ses derniers espoirs de titre en perdant face au Celta Vigo (2-1). Après avoir été mené au score, l'Atlético de Madrid a renversé Osasuna (2-1), tandis que le Real Madrid l'a emporté à Bilbao (1-0). Les deux rivaux de la capitale vont se disputer la couronne à distance lors de l'ultime journée.

Publicité

Qui règnera sur l'Espagne cette année ? La réponse définitive tombera dimanche 23 mai, à la fin de la 38e et dernière journée de cette saison 2020-2021. Le sort aurait pu être scellé dès ce 16 mai. Mais au terme d'une 37e journée folle, il ne reste plus que deux candidats au titre : l'Atlético de Madrid et le Real Madrid.

Le FC Barcelone dépose les armes

La course à trois est terminée. Le Barça, 3e au classement (76 points) avant cette journée, devait réaliser un sans-faute pour espérer coiffer le Real Madrid (2e avec 78 points) et l'Atlético de Madrid (1er avec 80 points). Les Blaugrana y ont cru avant de s'effondrer au Camp Nou face au Celta Vigo, 8e au classement.

Lionel Messi, le meilleur buteur de la Liga, a mis Barcelone sur orbitre en signant son 30e but de la saison d'une tête bien placée (28e). Mais le Celta a rapidement égalisé grâce à Santi Mina (38e). Et puis, les Catalans ont complètement craqué dans les dernières minutes. Clément Lenglet a été expulsé pour deux avertissements (73e, 83e). Et Santi Mina a crucifié le Barça sur le fil (89e).

Cette défaite du FC Barcelone face à Vigo (2-1) signifie la fin des espoirs des hommes de Ronald Koeman d'aller chercher le titre, et même la 2e place. Les Barcelonais vont désormais se battre pour conserver leur 3e place, car le FC Séville est juste derrière (4e, 74 points).

Le Real Madrid ne lâche rien

Pendant plusieurs minutes, le Real Madrid a détrôné l'Atlético de Madrid. Le but inscrit par Nacho (68e) sur le terrain de l'Athletic Bilbao a d'abord permis aux Merengues de rejoindre l'Atléti avec le même nombre de points. Puis, quand leurs rivaux ont été menés au score dans leur match, les hommes de Zinedine Zidane ont pris seuls les commandes... jusqu'à ce que l'Atlético renverse la vapeur.

Le Real a fait le job en l'emportant sur le plus petit des scores dans le Pays basque (1-0) et avec de la réussite, Nacho ayant vu le centre-tir de Casemiro lui rebondir sur le tibia avant de terminer sa course au fond des filets. La Maison Blanche jouera son va-tout dans une semaine.

L'Atlético de Madrid s'est fait très peur

Que d'émotions pour les supporters des Matelassiers. Sur le papier, l'Atlético de Madrid n'avait pourtant pas de quoi trembler à domicile face à Osasuna. Et pourtant, dans le money-time, Diego Simeone et ses joueurs ont failli tout perdre. Stefan Savic a bien ouvert le score, mais l'assistance vidéo a annulé son but pour hors-jeu (59e). Et puis, le Real Madrid a ouvert le score de son côté, et Ante Budimir a ouvert le score pour Osasuna (75e).

L'Atléti a alors redouté le pire devant le scénario catastrophe qui prenait forme. Mais cette peur a peut-être servi d'électrochoc, car le leader a inversé la situation en quelques minutes. Renan Lodi, entré en jeu un peu plus tôt, a d'abord égalisé (82e). Et enfin, l'inévitable Luis Suarez a inscrit le but de la victoire (88e).

Grâce à ce succès arraché, l'Atlético de Madrid reste en tête de la Liga avec 83 points (+41 de différence de buts) devant le Real Madrid, 81 points (+37). Pour être sacrés champions d'Espagne pour la première fois depuis 2014, les Colchoneros devront l'emporter le 23 mai à Valladolid, ou au moins faire un aussi bon résultat que le Real Madrid. Le Real, lui, devra battre Villarreal coûte que coûte et espérer un faux pas de l'Atlético. Si le Real l'emporte et que l'Atléti fait match nul, les deux clubs de la capitale seront départagés à la différence de buts, pour l'instant à l'avantage du leader.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail