Zamalek remporte la première édition de la Basketball Africa League

Les joueurs du club égyptien de Zamalek ont remporté la première édition de la Basketball Africa League, le 30 mai 2021 à Kigali, au Rwanda.
Les joueurs du club égyptien de Zamalek ont remporté la première édition de la Basketball Africa League, le 30 mai 2021 à Kigali, au Rwanda. © Courtesy of BAL

La finale de la Basketball Africa League 2021 a vu les Égyptiens de Zamalek l'emporter face à l'US Monastir (76-63), dimanche 30 mai. À Kigali, devant du beau monde, le géant égyptien a soulevé le trophée de la première édition d'une compétition qui veut prendre de l'importance en Afrique.

Publicité

Le gratin de la balle orange pour une première finale historique : le décor était parfait pour clore cette Basketball Africa League (BAL) 2021. D'un côté, il y avait l'US Monastir, impériale en phase de groupes puis en quarts et en demi-finales (cinq matches, cinq victoires). De l'autre, il y avait Zamalek, également invaincu et tombeur de l'autre gros morceau continental, les Angolais de Petro de Luanda, dans le dernier carré.

Dans la Kigali Arena, au Rwanda, le président Paul Kagame avait pris place pour cette affiche. Il n'était pas le seul invité de marque. Des anciennes figures de la NBA étaient aussi présentes : l'Anglo-Soudanais Luol Deng, les Français Ian Mahinmi et Joakim Noah, sans oublier bien sûr Dikembe Mutombo. Le géant congolais, partenaire engagé de la BAL, ne pouvait pas manquer ce rendez-vous.

« Une nuit inoubliable »

Sur le parquet, après le match pour la troisième place qui a vu Petro de Luanda s'imposer face aux Patriots rwandais (97-68), Monastir et Zamalek se sont dressés l'un face à l'autre. Le premier quart-temps a tourné à l'avantage des Tunisiens (22-17) avant que les Chevaliers blancs égyptiens trouvent leur rythme pour revenir et passer devant d'une courte tête à la pause (44-42). Emmené par le Nigérian Chinemelu Elonu, qui finira meilleur joueur du match avec un double-double (11 points, 12 rebonds), Zamalek a maintenu sa domination dans les troisième et quatrième quarts-temps pour l'emporter (76-63).

Vainqueur de la Coupe d'Afrique en 1992, le champion d'Égypte 2019 devient le premier club à remporter la Basketball Africa League et à réaliser donc un doublé continental. « C'est une nuit inoubliable dans l'histoire de Zamalek », assure le club sur les réseaux sociaux. Le dirigeant sénégalais Amadou Gallo Fall, président de la BAL, a remis au champion le trophée représentant un baobab.

Bol, Mutombo et Olajuwon mis à l'honneur

Pour honorer les joueurs de cette première édition, les organisateurs ont décerné trois distinctions baptisées des noms de trois gloires du basket africain : l'Américano-Nigérian Hakeem Olajuwon, le Congolais Dikembe Mutombo et le Soudanais Manute Bol.

Le prix de meilleur joueur du tournoi, le Hakeem Olajuwon BAL MVP Award, a été décerné au meneur de Zamalek Walter Hodge. « Cela veut dire beaucoup pour moi. C'est la première fois que cette compétition se tient, et elle sera là pour longtemps », a déclaré le joueur portoricain, qui porte aussi le maillot de la sélection des Îles Vierges des États-Unis.

Le pivot égyptien de Zamalek, Anas Osama Mahmoud, a lui reçu le Dikembe Mutombo BAL Defensive Player of the Year, qui salue le meilleur défenseur. Enfin, le Tunisien de Monastir Makrem Ben Romdhane a lui reçu le Manute Bol VAL Sportsmanship Award, qui récompense l'exemplarité, le fair-play, la sportivité et la camaraderie montrée durant toute la compétition.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail