Dopage : l’athlète sud-africain Luvo Manyonga suspendu 4 ans

Le Sud-Africain Luvo Manyonga en juillet 2019.
Le Sud-Africain Luvo Manyonga en juillet 2019. AP - Tim Ireland

Luvo Manyonga, vice-champion olympique en titre du saut en longueur, a été suspendu quatre ans pour manquements à ses obligations de localisation antidopage, a annoncé l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) ce 18 juin 2021. Le Sud-Africain âgé de 30 ans était suspendu provisoirement depuis janvier. C'est la deuxième condamnation antidopage de l'athlète, qui se voit fermer les portes des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août) mais aussi de Paris 2024. Dernière chance pour le champion du monde 2017, il peut encore faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).