Athlétisme: Van Niekerk se qualifie pour les JO, Semenya encore loin de Tokyo

La demi-fondeuse Caster Semenya et son compatriote sud-africain, le sprinter Wayde van Niekerk.
La demi-fondeuse Caster Semenya et son compatriote sud-africain, le sprinter Wayde van Niekerk. © AP - Stefan Puchner et David J. Phillip - Montage RFI

Champion olympique à Rio de Janeiro en 2016 et détenteur du nouveau record du monde établi lors de cette finale au Brésil (43''03), Wayde van Niekerk sera à Tokyo pour défendre son titre. Le Sud-Africain, perturbé par plusieurs blessures ces dernières années, a réalisé les minimas à Madrid, samedi 19 juin, en terminant deuxième avec un temps de 44''56. C'était son premier tour de piste de haut niveau de l'année. Sa compatriote Caster Semenya, elle, a raté sa qualification sur 5 000m à Regensburg, en Allemagne. Privée de sa distance de prédilection, le 800m, parce qu'elle refuse de prendre les hormones qui feraient baisser son taux de testostérone, la double championne olympique et triple championne du monde peine à se reconvertir sur 5 000m. Elle a couru en 15'57''12, loin des minimas de 15'10. Alors que le Comité international olympique a fixé au 29 juin la date limite pour réaliser les minimas, Caster Semenya aurait une dérogation pour tenter une dernière fois d'y parvenir le 30 juin à Liège, selon L'Équipe.