Tokyo 2021: l'haltérophile ougandais disparu a été retrouvé

L'haltérophile ougandais disparu depuis vendredi 16 juillet d'un camp d'entraînement au Japon a été retrouvé « sain et sauf », a annoncé ce mardi 20 juillet la police japonaise. Julius Ssekitoleko avait disparu après avoir omis de se présenter à un test de dépistage du Covid-19. « Aujourd'hui (mardi), l'homme a été retrouvé dans la préfecture de Mie (centre) sans aucune blessure et sans aucune implication criminelle », a indiqué à l'AFP un responsable de la police d'Osaka. Ce sportif de 20 ans avait disparu de l'hôtel d'Izumisano, près d'Osaka (ouest) où il logeait avec son groupe, avaient annoncé les autorités de cette municipalité qui accueille leur camp de base. L'haltérophile ougandais « avait sur lui sa pièce d'identité et s'est lui-même identifié. Nous ne savons pas à qui nous devons renvoyer l'homme, à l'équipe ou à l'ambassade », a ajouté ce responsable policier. Julius Ssekitoleko, faisait partie du premier groupe de neuf sportifs, entraîneurs et cadres ougandais arrivés au Japon mi-juin, et dont deux membres non sportifs avaient été testés positifs au coronavirus peu après. Tout le groupe avait dû effectuer une quarantaine dans la foulée.

Publicité

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail