LES AFRICAINS AUX JO

Tokyo 2021: la Côte d'Ivoire en quarts en football, l'Égypte s'en rapproche en handball

Youssouf Dao acrobatique pour célébrer le but de la Côte d'Ivoire.
Youssouf Dao acrobatique pour célébrer le but de la Côte d'Ivoire. REUTERS - AMR ABDALLAH DALSH

Pas de médaille ce mercredi 28 juillet aux Jeux olympiques de Tokyo mais quelques belles performances avec la qualification pour les quarts de finale des Ivoiriens au tournoi de football. Les Égyptiens ont brillé en handball et en escrime. 

Publicité

FOOTBALL

L’équipe de Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique masculin grâce à son match nul contre l’Allemagne, au stade de Miyagi (1-1). Deuxième du groupe D derrière le Brésil, les Ivoiriens toujours invaincus, affronteront l'Espagne, premier de la poule C, samedi. L'Égypte s'est aussi qualifié en battant l'Australie 2-0. Quant à l'Afrique du Sud, son tournoi olympique s'arrête après une défaite face au Mexique (3-0). 

 

 

HANDBALL 

Les Égyptiens ont un pied en quarts de finale. Après une victoire et une défaite, ils ont remporté leur troisième match contre le Japon (33-29) au Yoyogi National Gymnasium de Tokyo. 

À deux rencontres de la fin de la phase de poules, l’Égypte est troisième sur six. Il faudra terminer parmi les quatre premiers pour atteindre les quarts de finale, ce que les Égyptiens n’ont plus fait depuis les Jeux olympiques de 2000, à Sydney. 

Les handballeurs égyptiens après leur victoire contre le Japon au tournoi olympique, le 28 juillet 2021 à Tokyo.
Les handballeurs égyptiens après leur victoire contre le Japon au tournoi olympique, le 28 juillet 2021 à Tokyo. REUTERS - SUSANA VERA

BASKET-BALL 

Deuxième match et deuxième défaite pour le Nigeria, battu par l’Allemagne (92-99) dans le groupe B. Les D’Tigers ont pourtant mené de 11 points dans le troisième quart-temps, avant de s’écrouler dans le quatrième.

Ils devront absolument remporter leur troisième et dernier match de poule contre l’Italie samedi pour espérer terminer parmi les meilleurs troisièmes de groupe, qualifiés pour les quarts de finale. 

Les basketteurs nigérians Precious Achiuwa et Miye Oni déçus après leur défaite contre l'Allemagne lors du tournoi olympique, le 28 juillet 2021 à la Saitama Super Arena.
Les basketteurs nigérians Precious Achiuwa et Miye Oni déçus après leur défaite contre l'Allemagne lors du tournoi olympique, le 28 juillet 2021 à la Saitama Super Arena. © REUTERS - BRIAN SNYDER

VOLLEY-BALL 

L’équipe masculine de Tunisie s’est inclinée contre celle des Etats-Unis 3 sets à 1 dans le groupe B. C’est la troisième défaite de suite des champions d’Afrique qui ont malgré tout réussi à remporter leur premier set de ces Jeux face aux médaillés de bronze en 2016. 

Les Tunisiens, en quête de leur première victoire olympique depuis 1984, vont affronter l’Argentine vendredi, puis la Russie dimanche. Une qualification pour les quarts de finale est encore possible, mais hautement improbable. 

RUGBY À SEPT

La déception de l’élimination en quart de finale digérée, les Sud-Africains ont fini le tournoi par deux victoires contre l’Australie (22-19) et le Etats-Unis (28-7). Les Blitzboks, médaillés de bronze aux JO de Rio, se classent donc cinquièmes de ce tournoi remporté par les Fidji.

Le joueur de rugby sud-africain Justin Geduld plaqué par l'Américain Joe Schroeder, lors du tournoi des Jeux olympiques, le 28 juillet 2021 à Tokyo.
Le joueur de rugby sud-africain Justin Geduld plaqué par l'Américain Joe Schroeder, lors du tournoi des Jeux olympiques, le 28 juillet 2021 à Tokyo. REUTERS - SIPHIWE SIBEKO

L’équipe du Kenya à quant à elle fait mieux qu’en 2016 en terminant neuvième. Derniers de leur poule, les Kenyans ont ensuite battu le Japon (21-7) et l’Irlande (22-0) en match de classement. 

HOCKEY 

Les Sud-Africaines ont perdu pour la troisième fois en trois matchs contre les Pays-Bas (5-0). Dernières de la poule A, les sextuples championnes d’Afrique en titre devront remporter leur deux dernières rencontres contre l’Allemagne et l’Inde, pour espérer accrocher les quarts de finale.

BOXE

C’est une journée sans grands résultats pour la boxe africaine, alors qu’ils étaient encore plusieurs en lice. Chez les hommes, seul le Ghanéen Samuel Takyi a remporté son combat face à un représentant de l’Équateur chez les poids plume. Dans la même catégorie, le Zambien Everisto Mulenga est passé à la trappe. Dans la catégorie mi-lourd, l’Égyptien Abdelrahman Salah n’a pas fait mieux. Du côté des poids moyens, la Mozambicaine Rady Adosinda Gramane est passée. L’Algérienne Ichrak Chaib est sortie. En poids mi-lourd, son compatriote Mohammed Houmri rentre aussi à la maison. Idem pour le Ghanéen Shakul Samed.

JUDO

Aucun judoka africain n’est parvenu à passer le premier tour ce mercredi. 

Chez les hommes, dans la catégorie des moins de 90 kilos, le Seychellois Nantenaina Finesse, le Béninois Celtus Dossou Yovo, le Mauricien Remi Feuillet et le Ghanéen Kwadjo Anani ont tous les quatre été battus par Ippon.

C’est le cas également de la Tunisienne Nihel Landolsi, la Tchadienne Demos Memneloum et la Camerounaise Ayuk Otay Arrey Sophina chez les moins de 70 kilos. La Marocaine Asmaa Niang s’est elle inclinée sur un Waza-Ari dans le golden score (temps additionnel en judo). 

ESCRIME 

Une belle cinquième place pour les Égyptiens au sabre par équipes. Après avoir battu le Japon en huitième de finale (45-32), Ziad Elsissy, Mohab Samer et Mohamed Amer se sont inclinés en quarts contre la Corée du Sud (45-39). Ils se sont ensuite remobilisés pour dominer la Russie olympique (45-41) et l’Iran (45-24), lors des matchs de classement.

C’est le meilleur résultat de l’escrime égyptienne depuis la médaille d’argent d’Alaaeldin Abouelkassem au fleuret aux Jeux olympiques de 2012.

L'escrimeur égyptien Ziad Elsissy célèbre la cinquième place de son équipe aux Jeux olympiques de Tokyo, le 28 juillet 2021.
L'escrimeur égyptien Ziad Elsissy célèbre la cinquième place de son équipe aux Jeux olympiques de Tokyo, le 28 juillet 2021. REUTERS - MAXIM SHEMETOV

NATATION 

L’Afrique du Sud à l’honneur comme souvent, avec d’abord une déception: la cinquième place de Chad le Clos en finale du 200 mètres papillon. Le champion olympique de la distance en 2012 a longtemps tenu le coup avant d'exploser dans les derniers 50 mètres et laisser filer le Hongrois Kristof Milak, recordman du monde. Le Clos aura l’occasion de se rattraper sur le 100 mètres papillon, dont il est double vice-champion olympique. Les séries débutent ce jeudi. 

Sur le 200 mètres dos, son compatriote Martin Binedell n’est pas parvenu à se qualifier pour les demi-finales.

Chez les dames, après sa médaille d’argent sur 100 mètres brasse, Tatjana Schoenmaker a battu le record olympique du 200 mètres de la spécialité lors de sa série, en 2’19’’16. Elle participera aux demi-finales comme Kaylene Corbett. 

La nageuse sud-africaine Tatjana Schoenmaker après avoir battu le record olympique du 200 mètres brasse aux Jeux olympiques de Tokyo, le 28 juillet.
La nageuse sud-africaine Tatjana Schoenmaker après avoir battu le record olympique du 200 mètres brasse aux Jeux olympiques de Tokyo, le 28 juillet. REUTERS - KAI PFAFFENBACH

Sur le 4X200 mètres nage libre, les Sud-Africaines ont amélioré leur record d’Afrique en 8’01’’56, mais elles n’ont pu faire mieux que sixièmes, et ne verront pas la finale. 

Sur le 100 mètres nage libre, la Nigériane Abiola Ogunbanwo, l’Angolaise Catarina Sousa, la Sénégalaise Jeanne Boutbien, l’Algérienne Amel Melih, l’Égyptienne Farida Osman et la Sud-Africaine Erin Gallagher ont été éliminées dès les séries.

AVIRON 

Les Sud-Africains se sont classés quatrièmes et derniers de la finale B du quatre de pointe sans barreur. Ils terminent donc dixième de l’épreuve remportée par l’Australie. 

KAYAK 

Le Marocain Mathis Soudi s’est qualifié pour les demi-finales du slalom grâce à sa quinzième place décrochée lors des éliminatoires. Ils seront vingt à s’élancer ce vendredi. 

CYCLISME SUR ROUTE 

Après la course en ligne, le contre-la-montre-individuel remporté par le Slovène Primoz Roglic. Le premier africain, le Sud-Africain Stefan de Bod, champion d’Afrique 2019 se classe 14e, à près de trois minutes du médaillé d’or. L’Érythréen Amanuel Gebrezgabihier et l’Algérien Azzedine Lagab n’ont pu faire mieux que 33 et 36e sur 39 coureurs. 

Chez les femmes, la seule représentante africaine, la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio a terminé à une belle 8e place, à 2 minutes 24 secondes de la médaillée d’or néerlandaise Annemiek Van Vleuten. C’est sa meilleure performance aux Jeux olympiques après sa dixième place sur la course en ligne en 2016. 

TENNIS DE TABLE 

L'Égyptien Omar Assar s'est hissé jusqu'en quart de finale du tournoi individuel. Après avoir passé trois tours, il s'est incliné contre le Chinois Long Ma (4 sets à 1). C'est sa meilleure performance aux Jeux olympiques.

TIR À L’ARC 

L’Égyptienne Amal Adam a été éliminée au premier tour de l’épreuve individuelle par la Sud-Coréenne Minhee Jang (6 manches à 0). 

HALTEROPHILIE

Dans le groupe A, dans la catégorie des moins de 73 kilos, le Tunisien Karem Ben Hnia, qui avait remporté trois médailles lors des derniers Championnats d'Afrique, prend une belle 6e place. Le Marocain Abderrahim s’est classé dernier du groupe B.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail