Tokyo 2021: l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou encore 4e sur 100m aux JO

L'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (à gauche) fini quatrième de la finale du 100 mètres des Jeux olympiques de Tokyo 2021, derrière les Jamaïcaines Elaine Thompson-Herah (1er), Shelly-Ann Fraser-Pryce (2e) et Shericka Jackson (3e).
L'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (à gauche) fini quatrième de la finale du 100 mètres des Jeux olympiques de Tokyo 2021, derrière les Jamaïcaines Elaine Thompson-Herah (1er), Shelly-Ann Fraser-Pryce (2e) et Shericka Jackson (3e). REUTERS - KAI PFAFFENBACH

L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a encore fini quatrième sur 100 mètres aux Jeux olympiques, ce 31 juillet 2021 à Tokyo, cinq ans après avoir terminé au pied du podium sur cette distance et sur 200 mètres aux Jeux de Rio. Les Jamaïcaines Elaine Thompson-Herah (1er), Shelly-Ann Fraser-Pryce (2e) et Shericka Jackson (3e) ont dominé cette finale.

Publicité

De notre envoyé spécial à Tokyo,

Encore une 4e place pour Marie-Josée Ta Lou aux Jeux olympiques… Cinq ans après avoir fini au pied du podium sur 100 et 200 mètres à Rio, l’Ivoirienne a terminé à la même position en finale du 100 à Tokyo. Cette fois, la sprinteuse de poche abordait cette course quasiment en position de favorite, après ses superbes chronos en séries (10 secondes 78, record d’Afrique égalé) et en demi-finales (10.79).

Mais, sur la piste du Stade Olympique, la triple médaillée aux Mondiaux a été nettement moins performante, avec un temps de 10.91. Après un départ poussif, elle a semblé à la peine. Elle a été vite distancée par le trio de Jamaïcaines, Elaine Thompson-Herah (1ère, 10.61, record olympique), Shelly-Ann Fraser-Pryce (2e, 10.74) et Shericka Jackson (3e, 10.76). Une Elaine Thompson-Herah qui conserve donc son titre olympique.

Incrédule et abattue

Le scénario n’a certes rien à voir avec celui de 2016, où Marie-Josée Ta Lou avait été devancée de 7 millièmes de seconde par Shelly-Ann Fraser-Pryce pour la médaille de bronze. Même avec son meilleur temps, l’Ivoirienne n’aurait ainsi pas fini sur le podium.

Pourtant, elle restait de longues minutes prostrée sur la piste. Invitée à décrypter sa course par RFI, la championne d’Afrique semblait tétanisée par la déception, invoquait un souci de santé, puis fondait en larmes.

Il lui reste le 200 mètres pour réaliser son rêve : décrocher une médaille aux JO. Les séries débutent ce 2 juillet…

► Tokyo 2021 : Calendrier des épreuves, résultats, tableau des médailles

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail