Reportage

Jeux olympiques: déception pour le basket nigérian à Tokyo 2021

La meneuse de jeu nigériane Ezinne Kalu, prise en tenaille par la défense japonaie, aux Jeux olympiques de Tokyo 2021.
La meneuse de jeu nigériane Ezinne Kalu, prise en tenaille par la défense japonaie, aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. REUTERS - SERGIO PEREZ

Les équipes masculine et féminine de basket-ball du Nigeria étaient venues aux Jeux olympiques avec de grosses ambitions. Résultat : six défaites en six matches à Tokyo 2021 et une grosse désillusion pour le basket africain qui misait beaucoup sur les D’Tigers et D’Tigress.

Publicité

De notre envoyé spécial à Saitama,

Ils/elles voulaient tout casser aux Jeux olympiques. Mais les Nigérian(e)s n’ont pas été à la fête à Tokyo, en basket-ball. Ce 2 août, la sélection féminine s’est même faite dominer 103-82 par celle du Japon pour son dernier match de poules. Bilan : trois défaites en trois rencontres. Soit le même que celui de la sélection masculine, qu’on attendait pourtant très forte après des victoires face aux États-Unis et à l’Argentine en préparation. Les D’Tigers ont en effet perdu contre l’Australie (84-65), l’Allemagne (99-92) et l’Italie (80-71).

La meneuse de jeu du Nigeria, Ezinne Kalu, était abattue après cette grosse désillusion aux JO. « C’est vraiment dur, soupire-t-elle. Lorsque vous venez à une compétition comme celle-là, vous voulez gagner au moins un match. Mais nous avons perdu les trois... Je suis fière de la manière dont les filles ont joué contre les États-Unis (défaite 81-72, NDLR). Mais les défaites face au Japon et à la France (87-62) font mal. Durant des JO, vous voulez vous battre, gagner et vous qualifier. Mais aux Jeux olympiques, c’est le niveau international. Tous les meilleurs athlètes du monde sont là. »

Battus par l'Italie d'Alessandro Pajola, les Nigérians de Kezie Okpala ont également quitté les Jeux olympiques de Tokyo 2021 dès le premier tour.
Battus par l'Italie d'Alessandro Pajola, les Nigérians de Kezie Okpala ont également quitté les Jeux olympiques de Tokyo 2021 dès le premier tour. Pool via REUTERS - ARIS MESSINIS

L’AfroBasket en ligne de mire

Ezinne Kalu, comme huit autres des douze D’Tigress présentes à ces JO, est née aux États-Unis. Ces dernières années, la Fédération nigériane de basket-ball a allègrement puisé dans l'énorme vivier de joueurs/joueuses américain(e)s d’origine nigérian(e). Cette stratégie a permis aux deux équipes de progresser très rapidement. Au point que les Nigérians ont été champions d’Afrique et que leurs homologues féminines sont double tenantes du titre sur le continent et ont atteint les quarts de finale de la dernière Coupe du monde, une première pour une nation africaine.

« C’est un autre niveau. Toutes les équipes sont avides de victoires aux Jeux », estime toutefois Promise Amukamara, après le revers face au Japon. Pour autant, la meneuse de jeu remplaçante ne veut pas tout jeter aux orties. « Nous avons de nouvelles joueuses et nous avons toutes progressé individuellement, assure-t-elle. Je pense que ça marque vraiment un progrès par rapport à la Coupe du monde 2018 ».

Les Nigérianes tenteront de redevenir champions d’Afrique à l’AfroBasket 2021, prévu du 24 août au 5 septembre à Kigali, tandis que les D’Tigress défendront leur deux titres consécutifs, du 17 au 26 septembre au Cameroun.

► Tokyo 2021 : Calendrier des épreuves, résultats, tableau des médailles

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail