Accéder au contenu principal
Football

Ligue des champions: le PSG retrouve Chelsea en huitièmes de finale

L'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic face au Shakhtar Donetsk, le 8 décembre 2015 au Parc des Princes.
L'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic face au Shakhtar Donetsk, le 8 décembre 2015 au Parc des Princes. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD
Texte par : RFI Suivre
3 min

Comme la saison passée, le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions a désigné, ce lundi 14 décembre, les Anglais de Chelsea comme futurs adversaires du Paris Saint-Germain. C’est la troisième année consécutive que les deux clubs se rencontrent en Coupe d’Europe. Lors du précédent exercice, les Parisiens avaient éliminé la formation londonienne au cours d’un match retour héroïque à Stamford Bridge.

Publicité

Ça va finir par devenir un classique. Comme lors de l’édition 2014-2015, le Paris Saint-Germain a hérité de Chelsea en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le tirage au sort, qui s’est tenu ce lundi 14 décembre au siège de l’UEFA à Nyon, offre aux Parisiens un adversaire qu’ils connaissent bien et qui est à leur portée.

Ils peuvent souffler, leur deuxième place dans le groupe A derrière le Real Madrid aura été sans grave conséquence. La bande à Ibrahimovic évite les redoutés et redoutables FC Barcelone et Bayern Munich. « Nous devons être capables de gagner contre toutes les équipes et d'aller aussi loin que possible dans cette compétition, a réagi le président parisien Nasser Al-Khelaïfi. Nous avons beaucoup de respect pour eux. Nous jouons Chelsea pour la troisième année. C'est devenu une sorte de classique pour nous. »

Le match aller aura lieu le 16 février au Parc des Princes et le retour le 9 mars à Stamford Bridge. C’est la troisième année consécutive que Paris croise la route des Londoniens. La première fois, les hommes de José Mourinho l’avaient emporté sur le fil en quart de finale. La saison dernière, l’affrontement avait eu lieu comme cette année au stade des huitièmes. Réduits à dix une bonne partie de la rencontre, les joueurs de Laurent Blanc étaient allés chercher leur revanche à l’issue d’un match épique à Stamford Bridge.

Paris favori

Pour la première fois, le club de la capitale abordera cette double confrontation face à son vieil ennemi dans le costume de favori. Le champion de France ne souffre d’aucune contestation sur le plan national, leader de Ligue 1 avec 17 points d’avance, et, hormis face au Real (une défaite et un nul), il s’est baladé en phase de groupe.

Les Blues croupissent eux à la 16e place du classement de Premier League et ont attendu la dernière journée pour décrocher leur billet pour ces huitièmes de finale. La pression sera grande sur leurs épaules. Avec un titre de champion d'Angleterre hors de portée, la Ligue des champions est désormais l'unique moyen pour Chelsea de sauver sa saison. José Mourinho a environ deux mois pour retrouver un groupe compétitif et changer la donne.

Chocs Arsenal-Barça et Juventus-Bayern

Deuxième du groupe F derrière le Bayern Munich, Arsenal aura fort à faire face à Barcelone, le tenant du titre. Leur dernière rencontre à ce stade de la compétition remonte à l'édition 2010-2011 et avait tourné à l'avantage des terribles catalans.

Finaliste l'an passé, la Juventus Turin tombe sur l'autre terreur de ce tirage, le Bayern. Avec trois victoires, deux défaites et un nul, le champion d'Italie peut croire en ses chances contre le géant bavarois. Intraitable en Bundesliga, l'ogre allemand reste toutefois largement favori.

Le troisième choc de ces huitièmes de finale place l'AS Roma sur la route du Real Madrid. Alors que les Italiens se sont qualifiés sur le fil et sans convaincre, les Madrilènes ont survolé le groupe A. Mais la dernière confrontation entre les deux équipes en huitièmes, en 2007-2008, offre un mince espoir à l'équipe de Rudi Garcia et de son buteur ivoirien Gervinho, puisqu'elle l'avait emporté (2-1, 2-1).

Le sort s'est montré relativement clément en revanche pour le Petit Poucet de cette édition. Les Belges de La Gantoise devront se défaire des Allemands de Wolfsburg pour poursuivre leur surprenante aventure européenne. Ça risque d'être compliqué, mais ça aurait pu être pire.

Les affiches des huitièmes de finale aller :

La Gantoise (Belgique) - Wolfsburg (Allemagne)

AS Rome (Italie) - Real Madrid (Espagne)

PSG (France) - Chelsea (Angleterre)

Arsenal (Angleterre) - FC Barcelone (Espagne)

Juventus Turin (Italie) - Bayern Munich (Allemagne)

PSV Eindhoven (Pays-Bas) - Atletico Madrid (Espagne)

Benfica (Portugal) - Zenit Saint-Pétersbourg (Russie)

Dynamo Kiev (Ukraine) - Manchester City (Angleterre)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.