Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Les nouvelles technologies bientôt dans les défilés de mode ?

La montre Samsung Galaxy Gear accolée au Galaxy Note 3.
La montre Samsung Galaxy Gear accolée au Galaxy Note 3. @Samsung

En matière d’innovation technologique, on voit dorénavant apparaître des produits qui se portent comme des montres ou des lunettes. Nouvelle tendance ou simple buzz ? Les marques internationales misent beaucoup sur ces produits hybrides qui conjuguent mode et technologie. C’est au salon électronique de Berlin, l’Ifa, qu’on a pu découvrir ces nouveautés.

Publicité

C’est la rentrée et pour remplir les cartables des adultes, les marques proposent de la nouvelle technologie qui se porte ou non. C’est la dernière tendance en la matière, à la limite de la fashion week, car on parle maintenant de wearable technologies, c’est-à-dire de la technologie qui se porte.

Dernière trouvaille en date : la montre. Les marques Samsung, Apple mais aussi Pebble (une montre hight-tech lancée par le biais d’un financement via crowdfunding) se porteront désormais autour du poignet, si le plaisir vous en dit.

Mais on peut aussi parler des lunettes sur lesquels beaucoup parient. Google avec ses Google Glass voient en les arêtes des nez des geeks un avenir technologique pour les années à venir. Également dans le même créneau, les bracelets intelligents, voire connectés (on cible encore les poignets) qui enregistreront vos données de la journée : géolocalisation, sport, rythme cardiaque…

On peut ranger ces innovations dans la catégorie « Internet des objets » pour ces nouveaux supports technologiques. Avec un petit distinguo pour différencier les objets autonomes (pas besoin d’ordinateurs ou de smartphones pour marcher) ou pas. La mode du quantifiedself, la possibilité offerte techniquement de pouvoir quantifier ses données personnelles, y est pour beaucoup. Mais maintenant on les partage également. On se connecte aux machines et les machines se connectent à nous.

Une montre pour écouter de la musique, faire des photos, dicter des SMS et passer des coups de téléphone

A l’Ifa, le Salon électronique de Berlin, (qui se déroule du 6 au 11 septembre) c’est le show des nouveautés. Le Coréen Samsung y a dévoilé sa montre la Galaxy Gear. Cette montre de 74 grammes dotée d’un écran de 4 cm prévient de l'arrivée d'un courriel ou de notifications sur les réseaux sociaux, permet d'écouter de la musique, de faire des photos, de dicter des SMS et de passer des coups de téléphone. Mazette ! Bref, comme un smartphone, mais directement de son poignet, sans sortir son téléphone. Avec ce nouvel accessoire, le premier fabricant mondial de téléphones portables espère doper les ventes de smartphones concurrencées notamment par Apple.

Apple boude traditionnellement l’Ifa pour faire le buzz la semaine qui suit (la messe sera dite le 10 septembre). On attend donc des annonces de la marque à la pomme la semaine prochaine concernant de nouveaux produits. Dont une montre ? C’est l’avis d’analystes qui prêtent au groupe de Cupertino et tout comme à Google d’ailleurs, l’intention de se lancer dans des objets connectés (montres, bracelets, vêtements et accessoires), prochaine étape de l’explosion des communications mobiles.

Les montres, «la plus importante catégorie de produits électroniques» depuis l'arrivée des tablettes

Même phénomène pour la musique qui s’est depuis longtemps déjà dématérialisée en se connectant à Internet via les nuages informatiques. Et ce sont donc les supports audio qui suivent le tempo techno. Ainsi, en Allemagne, déjà 35% des ventes de matériel audio sont des appareils ayant accès à Internet, certains fabricants n'intégrant même plus de lecteur CD ou de tuner radio dans leurs chaînes-hifi, selon une étude du cabinet Deloitte.

Un autre cabinet, Canalys, voit dans les montres « la plus importante catégorie de produits électroniques » depuis l'arrivée des tablettes en 2010. Il mise sur plus de 5 millions de ventes dans le monde en 2014, une fois que des mastodontes comme Microsoft, Google et Apple auront rejoint les Samsung, Sony ou Motorola déjà présents.

Petit note dissonante toutefois, selon une étude Euromonitor, les cibles potentielles ne semblent pas encore vraiment prêtes à investir ou même porter ces nouveaux « gadgets » -ou « must-have » ?- A vous de dire.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.