Etats-Unis / Libye

Le Libyen Abou Anas al-Libi détenu sur le sol américain

La capture du Libyen Al-Libi avait déclenché des manifestations, comme ici à Benghazi le 11 octobre 2013.
La capture du Libyen Al-Libi avait déclenché des manifestations, comme ici à Benghazi le 11 octobre 2013. REUTERS/Esam Omran Al-Fetori

Le Libyen Abou Anas al-Libi, capturé la semaine dernière à Tripoli par les forces spéciales américaines, a été transféré sur le sol américain le week-end dernier. L’homme est soupçonné par les services de renseignements américains d’être lié à Al-Qaïda, et d’être l’un des artisans des attentats de Nairobi et Dar es Salam en 1998.

Publicité

Avec notre corresponsante à Washington, Anne-Marie Cappomaccio

Abou Anas al-Libi a été transféré dans la région de New York samedi dernier, après avoir été interrogé durant une semaine sur le navire USS San Antonio qui croise en mer Méditerranée.

Un procureur fédéral de New York reconnait la détention d’Al-Libi sur le sol américain, et confirme que l’homme pourrait être présenté à la justice dès ce mardi 15 octobre. Un avocat sera alors désigné pour assurer sa défense. L’administration américaine reste très discrète sur le lieu de détention et sur le déroulement des interrogatoires qui ont eu lieu pendant cette semaine en mer.

Toutefois, ce transfert confirme la politique de Washington, qui est de faire juger les suspects de terrorisme, non plus à Guantanamo, mais par des tribunaux civils et aux Etats-Unis.

Cinq millions de dollars étaient offerts pour toute information pouvant mener à la capture d’Anas Al-Libi qui est inculpé depuis plus de dix ans pour sa participation présumée aux attentats contre les ambassades américaines de Nairobi et Dar Es Salam qui avaient fait 200 morts en 1998.

→ A (RE)LIRE : Libye: regain de tension entre Tripoli et Washington

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail