Accéder au contenu principal
Espace

Un aller simple pour Mars en passant par le web

1 058 personnes ont été pré-sélectionnées pour coloniser la planète Mars en 2025.
1 058 personnes ont été pré-sélectionnées pour coloniser la planète Mars en 2025.

« Mars One » est un projet qui a l'ambition d’établir la première colonie humaine permanente sur la planète rouge en 2025. Les futurs Martiens s'embarqueront pour un aller simple et resteront sur la planète, sans possibilité de revenir sur Terre. Un déménagement définitif qui n’a pas effrayé, outre mesure, les candidats. Plus de 200 000 demandes ont été reçues par la fondation et 1 058 viennent d’être retenues.

Publicité

Les présélectionnés au départ sur Mars subiront en 2014 et 2015 des tests rigoureux et 24 d’entre eux seront désignés aptes au départ . Les candidats sont originaires de 107 pays. Le doyen est âgé de 81 ans, 80% ont entre 25 et 35 ans. Vingt-deux Français sont encore dans la course, comme Florence Porcel, passionnée des sciences et de l’espace, blogueuse et « community manager officiel de l’Univers » sur Twitter, chroniqueuse pour l'émission scientifique « La tête au carré » sur France Inter ; elle a postulé en ligne en espérant bien faire partie du voyage (voir la vidéo ci-dessous).

Faire quelque chose que personne n'a jamais fait avant moi, ça me plaît assez comme idée !

Florence Porcel, blogueuse et chroniqueuse scientifique de l'émission «La tête au carré» sur France Inter

« Mars One » a besoin de six milliards de dollars pour financer son projet. La fondation compte sur des financements privés, sur les revenus publicitaires des émissions de téléréalité consacrées à la sélection des 24 futurs voyageurs et propose sur indiegogo.com le financement participatif du projet.

Un voyage sans retour

Les Martiens resteront cloîtrés dans de petits habitats. Ils devront trouver de l'eau, produire leur oxygène et cultiver leur propre nourriture et pas question de gambader sur Mars sans combinaison : la planète entière est un grand désert, son atmosphère, très tenue, est constituée de dioxyde de carbone. Sa température moyenne est de - 63 degrés Celsius. Une vie bien difficile attend nos explorateurs. « La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau », prédisait en 1865 le père de l'astronautique russe Constantin Tsiolkovski. Le projet « Mars One » est le prélude de cette aventure qui conduira, un jour, le genre humain aux portes des étoiles.

Pour en savoir plus :

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.