Accéder au contenu principal
Espace

La sonde Rosetta, superstar du web

La sonde a largué, mercredi 12 novembre, le module robotisé Philæ, qui tente de se poser sans dommage sur la comète 67P.
La sonde a largué, mercredi 12 novembre, le module robotisé Philæ, qui tente de se poser sans dommage sur la comète 67P. wikipédia

La sonde Rosetta, lancée par l’Agence spatiale européenne, est devenue la superstar du Web avec ses comptes Twitter et Facebook ainsi que d’innombrables blogs. La sonde a largué, ce mercredi 12 novembre, le module robotisé Philæ, qui tente de se poser sans dommage sur la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko.

Publicité

L'atterrissage périlleux du module robotisé Philae sur la comète 67P sera retransmis en direct sur le web et relayé par tous les réseaux sociaux de la planète. Les internautes pourront d'ailleurs assister en direct à l'atterissage sur YouTube. Sans trop tirer de plans sur la comète, on peut dire que ce 12 novembre 2014 sera une journée historique.

Après dix ans de voyage dans l’espace et plus de six milliards de kilomètres parcourus, la sonde Rosetta, lancée par l’Agence spatiale européenne, a accompli une mission hors normes. Une chose que n’aurait sûrement pas renié Stanley Kubrick, le réalisateur du film culte L'Odyssée de l'espace. Avec cette mission aux consonances pharaoniques, les scientifiques espèrent mieux comprendre la formation du système solaire ou l’arrivée de l’eau sur Terre, selon l’astrophysicien Francis Rocard du Centre national d'études spatiales (CNES).

Assistez à l'atterrissage de Philae sur la comète 67P dès 15h30 (heure de Paris)

En faisant participer les internautes, « Rosetta a marqué une transition » dans la stratégie de communication de l'Agence spatiale européenne. Sites, blogs, réseaux sociaux, la sonde européenne a même publié un « selfie » avec la comète Churyumov-Gerasimenko en arrière-plan. « Salut, le monde ! », a-t-elle tweeté le 20 janvier, après 31 mois d'hibernation dans l'espace. Depuis, la sonde poste des images inédites de la comète et partage ses découvertes sur les réseaux sociaux. Début novembre, elle totalisait un millier de messages pour 89 000 abonnés sur son compte Twitter. Le module robotisé Philæ a aussi son compte Twitter, suivi par 19 000 internautes, mais publie un peu moins, avec 600 tweets. 

Cependant, en prévision de la retransmission sur le web de son atterrissage, l’Agence spatiale européenne a « redimensionné ses tuyaux internet pour des millions de vues » en espérant atteindre et même dépasser les scores de Curiosity, le robot astromobile de la mission d'exploration de Mars. Mais les stars du web se soutiennent. Le robot martien de la NASA vient de tweeter ses encouragements au petit Philae qui divulguera peut-être, en direct et aujourd’hui même sur la Toile, tous les secrets des origines cosmiques de l’Humanité.

Et pour aller plus loin, notre spécialiste Patrick Chompré revient sur cette extraordinaire aventure qui connaîtra son point d'orgue ce mercredi 12 novembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.