Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

Palestine: une chorale d'enfants gazaouïs bouleverse le Web

La chorale al-Takht al-Sharqi lors de son passage à l'émission Abrabs Got Talent.
La chorale al-Takht al-Sharqi lors de son passage à l'émission Abrabs Got Talent. Capture d'écran
Texte par : Nicolas Ropert
3 mn

Elle fait sensation sur le Net. Une chorale de Gaza participe à l'émission Arabs Got Talent, la version arabe de l'émission que l'on connaît en France sous le nom La France a un incroyable talent. Ce groupe de cinq adolescents originaires de Gaza a ému, bien au-delà de l'émission.

Publicité

De notre correspondant dans les Territoires palestiniens

L'émission de la chaîne saoudienne est enregistrée en ce moment au Liban. Et lors de la première émission, al-Takht al-Sharqi, un groupe composé de cinq jeunes originaires de Gaza, a été propulsé directement en demi-finale par le jury. Les membres de ce dernier ont été émus par leur prestation, tout comme le public. Mais l'émotion a dépassé le simple cadre télévisuel. En effet, leur chanson traditionnelle et leur parcours, décrit dans l'émission, ont dépassé les 9 millions de vues sur la plateforme de vidéo Youtube.

Cette chanson a fait chavirer les cœurs. Mais pourquoi cela a-t-il été si dur pour ces cinq jeunes chanteurs de se rendre au Liban ? Dans le petit reportage diffusé avant leur prestation, les jeunes chanteurs, âgés de 13 à 15 ans, racontent qu'ils ont échoué trois fois avant de pouvoir quitter Gaza. C'est lors de leur quatrième tentative qu'ils ont finalement réussi à se rendre en Egypte, avant de rejoindre Beyrouth, où l'émission est enregistrée. Dans une interview au journal The National,  Emirati Reema Ashour, la seule fille du groupe, raconte les conditions difficiles dans lesquelles le groupe a répété, notamment cet été pendant la guerre de Gaza entre Israël et le Hamas.

Le succès de ce groupe n’est pas une première. L'enclave palestinienne avait déjà accouché d'un autre talent, Mohammed Assaf, vainqueur d’Arab Idol. Le retentissement avait été mondial pour ce chanteur originaire de Gaza, qui a grandi en Libye. Il a été primé en 2013, suscitant un mouvement de joie intense dans les territoires palestiniens. Comme lui, les cinq jeunes de la chorale disent vouloir défendre la Palestine de manière pacifique. Mais l'émotion et l'unanimité des téléspectateurs autour des candidats palestiniens en deviennent presque suspectes. Pour expliquer cette « Gaza mania », certains expliquent sur les réseaux sociaux qu'il s'agit d'un moyen, pour les pays arabes où l'émission est diffusée, de défendre à moindre coût la cause palestinienne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.